• La Tribune > 
  • Affaires 
  • > Une deuxième chance pour le Végétarien de Victoriaville 

Une deuxième chance pour le Végétarien de Victoriaville

Revirement de situation. Quelques jours après avoir annoncé la fermeture du... (Archives La Tribune, Maxime Picard)

Agrandir

Archives La Tribune, Maxime Picard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Yanick Poisson
La Tribune

(VICTORIAVILLE) Revirement de situation. Quelques jours après avoir annoncé la fermeture du marché Végétarien de Victoriaville, voilà que l'établissement a un nouveau propriétaire et rouvrira ses portes dès mercredi.

David Houle, le propriétaire de la Boucherie québécoise, qui était installée dans le commerce, a annoncé avoir fait l'acquisition du marché dans l'optique d'en relancer les activités.

« J'ai appris la fermeture le 9 janvier, en après-midi. On m'a immédiatement offert de l'acheter. J'ai aussi reçu des offres pour déménager ma boucherie, j'ai été très surpris de l'intérêt. Je voulais toutefois demeurer au même endroit et comme le magasin a beaucoup de potentiel, j'ai décidé d'accepter l'offre », affirme l'homme d'affaires.

M. Houle a immédiatement communiqué avec la trentaine d'employés mis à pied à Victoriaville afin de leur offrir de reprendre du service, quelques-uns s'étaient déjà trouvé de travail ailleurs, d'autres en profiteront pour faire un retour aux études. 24 ont accueilli la nouvelle avec enthousiasme et seront de retour à leur poste.

L'entente parafée avec Épicia prévoit que David Houle continuera d'utiliser le nom de marché Végétarien. Il conservera d'ailleurs les mêmes fournisseurs. L'homme d'affaires entend toutefois effectuer quelques modifications au sein du commerce. Il est notamment question d'améliorer l'offre locale et l'expérience client.

« Je vais prendre le temps de me familiariser avec le magasin et ses réalités. A priori, je crois que nous gagnerons à vendre davantage de produits locaux et à améliorer notre interaction avec les clients. J'aimerais aussi qu'il y ait plus de synergie avec la boucherie et davantage de produits transformés, prêts à être mangés », annonce-t-il.

M. Houle espère ainsi se démarquer de l'offre des magasins à grande surface qui offre beaucoup d'opposition. Il est notamment question que le Wal-Mart du boulevard Arthabaska devienne à son tour un Super Centre et élargisse son offre de produits alimentaires.

Rappelons que, la semaine dernière, le Groupe Épicia a annoncé la fermeture de plus d'une dizaine de magasins dont les marchés Végétarien de Victoriaville et Drummondville afin de concentrer ses efforts dans les marchés plus rentables.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer