Quand santé rime avec vert

L'Écolo Boutique fête ses cinq ans dans ses... (IMACOM, Jessica Garneau)

Agrandir

L'Écolo Boutique fête ses cinq ans dans ses nouveaux locaux au 655 rue King Est. Une boutique construite à 95 % de matériaux recyclés, à la grande fierté du propriétaire, Pierre Bolduc.

IMACOM, Jessica Garneau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(SHERBROOKE) Réduire l'impact sur l'environnement et l'empreinte écologique de la population dans sa consommation quotidienne. Voilà la mission première de l'Écolo Boutique qui fête ses 5 ans d'existence ce mois-ci.

Sa mission, elle la poursuit en offrant des produits écologiques, biodégradables, compostables, souvent en vrac. Des produits pour le corps ou la maison qui sont plus respectueux pour la planète.

L'idée est de Pierre Bolduc qui, après 30 ans dans la restauration, s'est lancé dans l'aventure. «J'ai passé mes 11 dernières années comme chef exécutif à l'Hôtel Delta. À mon arrivée en 1998, pratiquement tous les déchets allaient aux poubelles. Bouteilles de vin, papiers, cartons étaient menés au dépotoir. J'ai pris des ententes avec des recycleurs et j'en ai fait un des hôtels les plus verts au Québec», explique celui qui a troqué sa toque blanche pour une chemise d'entrepreneur vert.

La demande pour les produits écologiques est grandissante. Le chiffre d'affaires d'Écolo Boutique ne cesse de croître, une hausse de 50 pour cent des ventes a été observée entre 2013 et 2014. «Et on prévoit une croissance semblable pour l'année en cours», précise le propriétaire.

«Juste en savon en vrac, ce sont 500 litres par semaine qui sont vendus», précise M. Bolduc ajoutant que les savons à linge ou pour le corps vendus en vrac génèrent 25 pour cent de ses revenus. La vaisselle compostable représente un autre 25 pour cent des ventes alors que tous les autres produits (crèmes, dentifrice, lave-vitre, café, épices, jouets) complètent les revenus.

«On prêche pour les trois R, soit la Réduction à la source, le Réemploi et le Recyclage, dans cet ordre», relate celui qui a surtout de la difficulté avec l'utilisation de contenant de plastique à usage unique. De là, la valorisation du vrac.

Et ça ne coûte pas plus cher d'être vert. M. Bolduc calcule qu'une brassée de linge avec le savon d'une marque populaire coûte 19 cents alors qu'il en coûte 16 avec sont savon qui se dissout à 95 pour cent dans l'eau.

Au départ, le slogan de la boutique était : En vert et pour la Terre. «Mais on s'est aperçu qu'une portion importante de notre clientèle venait nous voir pour des raisons personnelles de santé, souvent des allergies, plutôt que pour sauver la planète. Nous avons donc changé notre slogan pour : La Terre et moi en santé», relate M. Bolduc.

Plusieurs événements s'approvisionnent en vaisselle compostable à l'Écolo boutique. Dégustabière, les Comptonales, la Traversée du lac Memphrémagog, le Festival des traditions du monde sont des exemples.

L'objectif de Pierre Bolduc pour 2015 est que les produits de sa marque maison, Osmose, soient distribués à travers la province dans les épiceries écoresponsables. «Un autre de mes buts est d'ouvrir une deuxième Écolo Boutique dans un autre secteur de Sherbrooke soit Rock Forest, Saint-Élie ou Deauville», lance M. Bolduc qui cherche un partenaire financier pour réaliser ce projet.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer