Deux entreprises d'ici dans la filière d'Anges Québec

Chaque mois, les anges financiers se réunissent à... (IMACOM, Julien Chamberland)

Agrandir

Chaque mois, les anges financiers se réunissent à Sherbrooke, Montréal et Québec et des entrepreneurs des quatre coins de la province tentent de les convaincre d'investir dans leur projet d'affaires. Les trois dirigeants d'Immune Biosolutions, Simon Gaudreau, Jean-Francois Larrivée et Frédéric Leduc, sont entourés de deux anges financiers, soit Joane Quirion et François Gilbert, président-directeur général d'Anges Québec.

IMACOM, Julien Chamberland

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Deux entreprises sherbrookoises font bonne figure devant Anges Québec. Immune Biosolutions et Rackam ont franchi la première étape nécessaire à l'obtention du soutien financier de l'organisme ayant pour mission de permettre à ses anges de réaliser des investissements profitables dans des entreprises innovantes.

Tous les mois, les anges financiers du Québec se réunissent et des entrepreneurs tentent de les convaincre d'investir dans leur projet d'affaires. Ces derniers ont dix minutes pour faire leur pitch et dix autres pour répondre aux questions des anges. L'objectif : obtenir argent et expertise pour démarrer leur entreprise, soutenir leur croissance ou redresser une situation financière difficile.

Grosso modo, les anges ressemblent aux dragons de Radio-Canada. Sans les caméras, les téléspectateurs, les cotes d'écoute et les bas colorés.

La Tribune a assisté à cette rencontre mensuelle qui avait lieu mardi dans les bureaux de Deloitte à Sherbrooke. Les mêmes entrepreneurs sont ensuite allés rencontrer les anges de la région de Montréal et de Québec. C'est hier qu'ils apprenaient s'ils avaient le soutien de suffisamment d'anges pour passer à l'étape suivante. C'est le cas, exceptionnellement, des cinq entreprises qui ont tenté leur chance à la rencontre de décembre, notamment Immune Biosolutions et Rackam.

Parmi les privilégiés

Les dossiers d'Immune Biosolutions et de Rackam ont été sélectionnés parmi les 450 reçus annuellement par Anges Québec. Ils sont deux des 45 qui seront présentés aux anges financiers cette année. La direction d'Anges Québec estime qu'entre 15 et 20 présentations mèneront à une entente.

Immune Biosolutions a demandé aux anges une somme de 450 000 $ pour augmenter sa capacité de production et accélérer sa stratégie de commercialisation internationale. Une vingtaine d'anges ont démontré de l'intérêt pour l'entreprise sherbrookoise qui se spécialise dans la fabrication d'anticorps à partir d'oeufs de poules pour les secteurs biomédical, biotechnologique et pharmaceutique.

«C'est une belle expérience. À chacune des trois rencontres, nous avons eu des questions très différentes et très pertinentes qui démontrent que les anges ont une grande expertise et qu'ils seraient capables de nous pousser et de nous apprendre énormément», Frédéric Leduc, qui a cofondé Immune Biosolutions avec Jean-François Larrivée et Simon Gaudreau en 2012.

Centrales solaires

Pour sa part, Rackam demandait un investissement de 700 000 $ pour augmenter son fonds de roulement et soutenir sa commercialisation. Avec sa douzaine d'employés, l'entreprise fondée en 2010 fabrique des centrales solaires adaptées créant de la chaleur pour des usines. À ce jour, Rackam a complété cinq projets dont trois en 2014 et quatre projets sont en cours de réalisation.

Maintenant que cette première étape est réussie, la seconde sera de rencontrer en privé les anges ayant démontré de l'intérêt pour une analyse approfondie. Normalement, il faut compter trois mois entre la présentation initiale et le déboursé. L'entente n'est pas signée, mais ça augure bien pour Immune Biosolutions et Rackam.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer