Louise Felton quitte la présidence de la CCIMO

Louise Felton... (Archives La Tribune)

Agrandir

Louise Felton

Archives La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(MAGOG) La Chambre de commerce et d'industrie Magog-Orford devra trouver un remplaçant à sa présidente, Louise Felton, qui quitte le navire pour aller relever de nouveaux défis professionnels dans la grande région de Montréal.

«Ça nous fait de la peine, le départ de Louise, affirme Alain Thivierge, vice-président aux communications de la CCIMO. C'est une femme active avec de bonnes idées.»

Un trio de vice-présidents de la CCIMO assumera les fonctions qui incombaient à la présidente jusqu'à ce qu'une personne soit nommée pour lui succéder. Les trois administrateurs en question sont Alain Thivierge, Laurent Pelletier ainsi que Luc Chapdelaine.

«Nous n'avons pas commencé à chercher une personne pour remplacer Louise Felton. Il faudra se donner un peu de temps. Tous les administrateurs travaillent fort et ça va se poursuivre», déclare le vice-président aux communications de l'organisme magogois.

Par ailleurs, la CCIMO lance une nouvelle campagne de recrutement afin d'augmenter considérablement le nombre de ses membres au cours des prochaines semaines. L'organisme compte 225 membres environ et ses dirigeants aimeraient qu'il en accueille une centaine de plus avant le début de l'année 2015.

Pour convaincre les gens d'affaires de devenir ou de rester membres de la  , les responsables de la campagne de recrutement leur offrent un bas de Noël en échange d'une adhésion.

«Ce sera un bas de Noël d'une valeur de 500 $. Il contiendra différents produits et services, comme des billets de ski et des coupons-rabais par exemple. Des entreprises de la région ont accepté de participer gracieusement à cette initiative parce qu'elles croient sincèrement en l'importance de notre organisation. C'est une mobilisation des membres pour nous aider.»

Rappelons que la CCIMO faisait face à un déficit supérieur à 50 000 $ il y a quelques mois à peine. Pour remédier aux difficultés financières rencontrées, les administrateurs ont notamment décidé d'abolir le poste de directeur général de l'organisme.

Ajoutons en terminant que, le 13 mars prochain, la chambre tiendra son second Gala des Omer. L'événement aura lieu à l'intérieur du complexe industriel jadis occupé par la Dominion Textile. On promet une édition «très spéciale».

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer