• La Tribune > 
  • Affaires 
  • > Une invention sherbrookoise qui permet de se réveiller en douceur 

Une invention sherbrookoise qui permet de se réveiller en douceur

Diplômés en génie mécanique de l'Université de Sherbrooke, Pierre-Olivier... (Photo fournie)

Agrandir

Diplômés en génie mécanique de l'Université de Sherbrooke, Pierre-Olivier Provost et James Gagnon-Coupalont mis au point Lumino, un simulateur d'aube qui permet de se réveiller en douceur. Lumino fait l'objet d'une précampagne d'achats par le biais du site kickstarter.

Photo fournie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Alain Goupil
La Tribune

(Sherbrooke) Pour beaucoup de gens, le simple fait d'ouvrir l'oeil le matin correspond à une véritable séance de torture. Surtout en hiver, lorsque l'axe de la Terre permet au soleil de faire la grasse matinée. Or, deux diplômés en génie mécanique de l'Université de Sherbrooke ont mis au point un simulateur d'aube qui, disent-ils, permet un réveil lumineux et en douceur... tout comme en été.

Lumino (c'est le nom de leur invention) est en fait une prise intelligente munie d'une communication sans fil (Bluetooth) qui, une fois reliée à un téléphone intelligent, permet de moduler l'intensité lumineuse d'une lampe de façon à assurer un réveil en douceur, comme un lever de soleil.

Une fois que la lumière a atteint l'intensité maximale, une alarme sonore (musique, chanson, radio, etc.) peut ensuite prendre le relais afin de compléter le réveil.

Les deux jeunes « cerveaux» derrière Lumino sont Philippe-Olivier Provost et James Gagnon-Coupal, qui se sont connus sur les bancs de la faculté de génie de l'Université de Sherbrooke où ils ont obtenu leur diplôme en 2011.

Comme c'est le cas de plusieurs inventions, l'idée de créer Lumino est née à partir d'un besoin : celui de se réveiller en douceur malgré l'absence de soleil.

« L'idée est apparue en 2012 au moment où James travaillait en Saskatchewan, raconte Philippe-Olivier Provost. Comme le soleil se lève tard en Saskatchewan, James avait de la difficulté à se réveiller le matin. Il avait fait quelques recherches pour se procurer une lampe de luminothérapie, mais c'était très dispendieux.

« Au départ, on s'est dit qu'on pourrait peut-être essayer de jumeler un dimmer (gradateur) à un réveil-matin. Puis, on s'est mis à travailler chacun de notre côté, moi à Sherbrooke, lui en Saskatchewan, tout en continuant à se parler par Skype pour montrer à l'autre ou on était rendu dans nos essais », raconte Philippe-Olivier Provost.

Un an plus tard, le premier prototype de Lumino était créé ainsi qu'un site web (www.thelumino.com). Aujourd'hui, les deux jeunes inventeurs sont prêts à lancer leur produit sur le marché. Pour ce faire, ils ont recours à une précampagne d'achats par le biais du site Internet Kickstarter.

L'objectif est d'amasser 100 000 $ d'ici la fin décembre afin de démarrer la production et soutenir le développement sous les systèmes d'exploitation iOS et Androïd.

Lancée il y a moins d'un mois, la campagne a permis jusqu'à maintenant d'amasser près de 14 000 $. Un passage à l'émission télévisée Les Dragons est prévu en 2015 pour le duo de jeunes entrepreneurs âgés respectivement de 26 et 27 ans.

« On a eu très peu de visibilité jusqu'à maintenant. Pour l'instant, on fonctionne surtout avec le bouche-à-oreille », affirme Philippe-Olivier Provost.

Les deux jeunes entrepreneurs ont également fondé leur propre compagnie, Koncepto, afin de commercialiser leur produit. Ils ont de plus bénéficié de l'aide de l'ACET (Accélérateur de création d'entreprises technologiques) et du 3IT (Institut interdisciplinaire d'innovation technologique) de Sherbrooke.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer