Un exemple concret à suivre

L'homme d'affaires Paul Gobeil était le conférencier invité, lundi soir,... (Imacom, Frédéric Côté)

Agrandir

L'homme d'affaires Paul Gobeil était le conférencier invité, lundi soir, du Club d'entrepreneuriat et de réseautage de l'Université de Sherbrooke (CERUS). L'ex-ministre libéral, au centre, est entouré de Tim Jubinville, président du CERUS, Francois Codère, doyen de la faculté d'administration de l'UdeS, David Bureau, vice-président et fondateur du CERUS, et Roger Noël, PDG de l'Accélérateur de création d'entreprises technologiques de l'UdeS.

Imacom, Frédéric Côté

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Jacynthe Nadeau</p>
Jacynthe Nadeau
La Tribune

(SHERBROOKE) L'homme d'affaires Paul Gobeil en connaît long sur les obstacles qui peuvent se dresser entre un rêve d'entreprise et sa concrétisation.

Il sait aussi les prédispositions qu'il faut pour se lancer en affaires... et réussir.

Il en a longuement discuté, lundi soir, avec les étudiants du Club d'entrepreneuriat et de réseautage de l'Université de Sherbrooke, le CERUS.

« Je ne veux pas les décourager, mais je veux leur dire que ce n'est pas facile, confie-t-il en entrevue avec La Tribune. Je veux les challenger un peu. »

Règle numéro un, statue l'ancien ministre libéral et administrateur de nombreuses sociétés, il faut de l'imagination, savoir penser positif, avoir les nerfs solides et être prêt à y mettre les efforts et les sacrifices nécessaires.

Règle numéro deux, il faut avoir une bonne idée.

Règle numéro trois, il faut s'entourer, s'interroger, interroger le marché et trouver des réponses.

Quand ces trois étapes seront franchies, ajoute-t-il, il faut de nouveau se demander si l'idée en vaut toujours le coup, avant de se mettre à la recherche de financement.

« Car il y a un grand mur qui se dresse encore devant ces entrepreneurs et c'est l'argent », dit M. Gobeil, en énumérant les étapes coûteuses des prototypes, du marketing et de la manufacturisation. « Et ils ne peuvent pas trop compter sur les banquiers à cette étape-là. »

Malgré tout, dira-t-il avec le recul et l'expérience, l'aventure mérite d'y consacrer temps et énergie.

« L'économie du Québec repose essentiellement sur les PME, rappelle-t-il. Elles fournissent autour de 91-92 % des emplois. Même les Bombardier et les Canam de ce monde ont commencé par être des PME... »

Un grand coup

En invitant Paul Gobeil comme conférencier hier soir, le CERUS voulait marquer un grand coup pour lancer sa saison d'activités 2014-2015. Les 150 places se sont envolées en quelques jours auprès des étudiants de l'UdeS, mais aussi de la Jeune chambre de commerce et de la Chambre de commerce de Sherbrooke, rapporte le vice-président du CERUS David Bureau.

« Notre but, dit-il, c'est vraiment d'inspirer les jeunes et de leur montrer que c'est possible d'être entrepreneurs et de réussir là-dedans. »

Paul Gobeil n'a pas hésité à répondre à l'invitation.

« Je crois beaucoup à l'Université de Sherbrooke. C'est mon alma mater et je pense qu'elle a été un bon départ pour moi. Je veux donc redonner ce qu'ils m'ont offert. »

M. Gobeil est d'ailleurs impliqué dans l'Accélérateur de création d'entreprises technologiques (ACET) de l'Université de Sherbrooke et dans le plus récent Pôle d'intelligence d'entreprise du Centre Laurent Beaudoin de la faculté d'administration de l'UdeS.

Il s'apprête même à délaisser son dernier chapeau d'administrateur, chez Métro, pour se consacrer à sa carrière de mentor et pour profiter un peu plus de la vie, non sans saluer le grand virage effectué par l'Université et en particulier par la Faculté d'administration depuis quelques années pour se rapprocher de la réalité industrielle et entrepreneuriale.

Enfin, du gouvernement en place il dira que la province a bien besoin d'un grand projet comme le Plan Nord, par exemple, pour soutenir les PME. Et les PME auraient aussi grand besoin d'une organisation gouvernementale qui aurait pour mission de soutenir les futurs entrepreneurs et les nouveaux projets innovateurs.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer