Bell Fibe est prêt après 34 M$ d'investissements

Le géant des télécommunications Bell a pratiquement terminé le déploiement de... (Photo tirée de Facebook)

Agrandir

Photo tirée de Facebook

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(SHERBROOKE) Le géant des télécommunications Bell a pratiquement terminé le déploiement de sa fibre optique dans la région ce qui fait qu'il est maintenant prêt à annoncer l'arrivée de son service Fibe.

Nicolas Poitras... (Archives La Presse) - image 1.0

Agrandir

Nicolas Poitras

Archives La Presse

Le projet, qui a coûté pas moins de 34 millions $, a débuté en mars 2013 et est terminé en 85 pour cent, mentionne Nicolas Poitras, vice-président du service résidentiel chez Bell.

«Ça a été long, mais nous avons déployé 1000 kilomètres de fibres optiques sur le territoire. Nous pouvons maintenant offrir notre service Fibe qui offre la télévision, la téléphonie et la connexion internet haute vitesse à 50 mégabits par seconde.»

«Maintenant, on est plus obligé d'avoir une antenne parabolique pour avoir notre service de télé», note-t-il.

Bell prévoit avoir terminé son déploiement à 100 pour cent au début de l'année 2015. Il est possible de voir circuler bon nombre de petits et gros véhicules blancs et bleus sur le territoire depuis plusieurs mois.

«On a dû refaire le réseau au complet. Nous offrons la fibre jusqu'au domicile à Magog.»


Magog

Les abonnés de Magog seront privilégiés, car la vitesse de transmission sera de 175 mégabits par seconde. Autant pour recevoir que pour envoyer du contenu. «On a dû refaire le réseau au complet. Nous offrons la fibre jusqu'au domicile à Magog», explique M. Poitras.

«À Sherbrooke, dans les nouveaux quartiers, nous pouvons aussi offrir la fibre jusqu'au domicile. Ailleurs, c'est jusqu'au quartier.»

La région estrienne fait partie des premières régions québécoises à voir Bell offrir son service Fibe, après celle de la capitale québécoise, par exemple. Bell espère augmenter ses parts de marché avec son déploiement. «Alors que les autres câblodistributeurs perdent des abonnés, nous avons augmenté le nombre de nos clients où nous avons implanté Fibe», se réjouit M. Poitras.

«Nous nous attendons à avoir le même genre de succès en Estrie.»

Fibe sera disponible pas seulement à Sherbrooke et Magog, ajoute-t-il. Le secteur d'East Angus fait partie du déploiement. On peut savoir quand le service sera disponible dans sa localité en allant sur le site web de Fibe et en entrant son code postal.

Bell a l'intention de se rendre dans les secteurs plus ruraux des régions, mais garde son plan secret pour ne pas alerter la concurrence, termine M. Poitras.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer