La rue Martin ne débouchera pas tout de suite

Les travaux en cours sur la rue Chauveau... (Spectre Média, Marie-Lou Béland)

Agrandir

Les travaux en cours sur la rue Chauveau permet un raccordement à la rue Jean-Jacques-Lafontaine. La rue Martin demeurera toutefois bloquée jusqu'à l'ouverture du boulevard René-Lévesque.

Spectre Média, Marie-Lou Béland

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) La rue Chauveau, dans le district du Carrefour, rejoindra la rue Jean-Jacques-Lafontaine d'ici la fin de la semaine. Les entraves l'empêchant d'être connectée à la rue Martin seront maintenues, tel que promis, jusqu'à l'ouverture du boulevard René-Lévesque.

Des inquiétudes avaient été soulevées, la semaine dernière au conseil municipal, par la candidate de Sherbrooke Citoyen, Évelyne Beaudin. « La dernière fois que le comité des citoyens du parc Chauveau s'est présenté au conseil, on nous avait répété que tant que le boulevard René-Lévesque n'était pas utilisable, ça ne débloquerait pas sur la rue Martin. Je suis allée récemment. Tout a l'air d'indiquer que ça va débloquer. Je veux savoir si le conseil a l'intention de tenir son engagement. »

Caroline Gravel, directrice au Service des infrastructures urbaines à la Ville de Sherbrooke, confirme que des travaux sont en cours et qu'ils devraient être terminés à la fin de cette semaine si la météo est favorable.

« Les travaux doivent nécessairement permettre de circuler sur la rue Martin. Elle ne sera toutefois ouverte que lorsque les travaux du boulevard René-Lévesque seront terminés. Si on a l'impression que la rue Martin est complètement ouverte, c'est parce que nous n'avons pas le choix pour réaliser des travaux de drainage. Nous mettrons toutefois des blocs de béton à la fin des travaux. »

L'idée d'installer un bollard rétractable qui permettrait aux véhicules d'urgence de passer a été rejetée, selon Mme Gravel, en raison des coûts importants qu'elle entraînerait. « Nous ne voulons pas engager des deniers publics pour un ouvrage qui restera en place un mois et demi. Il faudrait compter 40 000 $ plus l'électricité et les risques de gel. »

Le conseiller Pierre Tardif rappelle que la rue Martin devrait être ouverte seulement quand le boulevard René-Lévesque serait complété à 100 %.

« Rien ne m'indique qu'il en sera autrement, a commenté le maire Bernard Sévigny. Oui il y a des coûts pour les bollards, mais le jour où René-Lévesque aboutira sur le boulevard Bourque, ils seront réutilisables. Que ce soient des blocs ou des bollards, nous ferons un aménagement pour que la rue Martin ne débouche pas. »

La phase 3 du boulevard René-Lévesque, qui reliera la rue Henri-Labonne au boulevard Bourque, n'est toujours pas planifiée. « La phase 3 n'a jamais été dans les discussions. Nous parlions de la portion qui est actuellement en construction. »

Deux chantiers devront être reportés à Sherbrooke

Le retard accumulé dans les travaux dans les rues de Sherbrooke forcera le report d'au moins deux chantiers à l'année prochaine. Entre-temps, trois chantiers s'amorcent cette semaine.

Les Sherbrookois doivent donc s'attendre à des travaux d'excavation mineure sur la rue d'Artois, entre les rues de Boulogne et de Savoie, alors que du pavage est prévu sur la rue des Iroquois. Les excavations majeures de la rue Marie-Léonie doivent également commencer cette semaine. La circulation à l'intersection de la rue Denault sera donc interrompue.

Au total, 103 chantiers sont terminés, dont 22 qui avaient été reportés de l'année dernière ou qui ont été ajoutés en cours de route.

« Nous avons certainement deux chantiers qu'il faudra reporter, mais je ne veux pas les annoncer sans avoir prévenu les élus. Ils seront impossibles à réaliser cette année en raison de l'ampleur de ces chantiers et des retards que nous avons déjà. Je ne voudrais pas laisser ces chantiers ouverts tout l'hiver. Ce seront nos premiers chantiers du printemps », explique Caroline Gravel, directrice du Service des infrastructures urbaines à la Ville de Sherbrooke.

Dans le même sens, les études de circulation au coin de la rue King Ouest et du boulevard Bertrand-Fabi sont terminées et des aménagements devraient être proposés pour des travaux à réaliser l'an prochain. Plus tôt cette année, Mme Gravel évoquait la possibilité d'ajouter une voie de virage sur la rue King Ouest en empiétant sur le terre-plein. Il n'était toutefois pas question de défaire les trottoirs neufs construits l'an dernier en bordure de la King. Des demandes budgétaires ont déjà été adressées à cette fin.

Rue Léger

Les travaux de la rue Léger évoluent plus rapidement que prévu, si bien qu'ils seront terminés au plus tard la semaine prochaine. Ils seront donc terminés au moment où la circulation pourrait être entravée sur le boulevard de Portland pour l'élargissement du trottoir du viaduc, où sera aménagée une voie cyclable.

« Nous avons contacté l'entrepreneur général la semaine dernière. La portion sur le viaduc devrait commencer la première ou la deuxième semaine d'octobre. C'est à la limite de ce que nous avions donné comme délai à l'entrepreneur. Il y avait de la galvanisation de métal à faire qui a été un peu plus longue que prévu en raison des travaux en cours partout en province. » Rappelons que les travaux sur le viaduc sont confiés à l'externe alors que les aménagements aux approches seront réalisés par la Ville. « L'entrepreneur nous a fourni ses dessins d'atelier vendredi. Il en a pour une semaine de travail à peu près. »

Selon les plus récentes informations, le terrain pour la construction de l'école C, en bordure du boulevard René-Lévesque, a été livré dans les délais. Le boulevard lui-même doit être terminé d'ici la fin de l'automne. Les conditions pluvieuses de la dernière semaine portent toutefois à environ trois semaines le retard sur le chantier. « Dans ce secteur, les sols sont très sensibles aux pluies. Lorsqu'il pleut un peu dans une journée, nous perdons la journée au complet. Nous ne pouvons même pas recommencer une heure après. Avec la météo que nous avons connue la semaine dernière, nous avons encore accumulé du retard. »




À lire aussi

  • Deux chantiers devront être reportés

    Sherbrooke

    Deux chantiers devront être reportés

    Le retard accumulé dans les travaux dans les rues de Sherbrooke forcera le report d'au moins deux chantiers à l'année prochaine. Entre-temps, trois... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer