Des activités de jour offertes à la Maison Aube-Lumière

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) La Maison Aube-Lumière travaille à mettre sur pied des activités de jour visant à accompagner des gens en soins palliatifs, mais qui ne sont pas encore rendus aux soins de fin de vie.

« Nous avons senti ce besoin. Quand on accueille les personnes ici qui sont rendus en fin de vie, on se rend compte qu'ils sont un peu laissés à eux-mêmes pendant les soins palliatifs. Nous voulons donc briser cette solitude en mettant sur pied un volet accompagnement. La journée où ils seront prêts à venir à la Maison Aube-Lumière, la marche sera moins haute », fait valoir la directrice générale, Marie Bécotte.

Des diners, des ateliers, des rencontres et bien d'autres activités pourraient donc être mis sur pied dès 2018.

« Ça va prendre du personnel additionnel. Les activités pourraient également être organisées en combinaison avec du personnel rémunéré et des bénévoles », poursuit Mme Bécotte.

Rapport annuel 2016-2017

La Maison Aube-Lumière a récemment présenté en assemblée générale le rapport annuel 2016-2017. Parmi les faits saillants, notons un taux d'occupation de 92,6 % pour 4059 jours de présences; une durée moyenne de séjour de 16,5 jours; 305 demandes d'admission pour 174 admissions; un taux de satisfaction des familles concernant les services de 97 %. L'organisme compte 40 employés et 400 bénévoles qui ont réalisé un total de 34 861 heures de bénévolat. Finalement, la Maison a dégagé un surplus de 208 626 $ qui sera versé au fonds de prévoyance pour les années plus difficiles.

La Maison Aube-Lumière existe depuis 20 ans. Elle a accueilli son premier patient le 1er décembre 1997. Depuis, plus de 3000 personnes y ont été hébergées.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer