Le Petit Quartier se dévoile

Encore des étapes de franchies dans le projet de minimaisons le Petit Quartier... (Plan fourni)

Agrandir

Plan fourni

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Chloé Cotnoir</p>
Chloé Cotnoir
La Tribune

(Sherbrooke) Encore des étapes de franchies dans le projet de minimaisons le Petit Quartier : la coopérative d'habitations a récemment dévoilé les plans du site de 10 hectares et le constructeur responsable du projet a été sélectionné.

Partagé sur la page Facebook du projet, le plan du quartier a déjà recueilli de très bons commentaires. On peut notamment y voir qu'une seule rue - la rue des Semailles qui rejoindra le chemin Duplessis - traversera l'ensemble du site. Les maisons, regroupées en îlot, seront reliées grâce à des sentiers. Trois aires de stationnement sont prévues, ainsi que la construction d'un bâtiment communautaire. Une piscine et un jardin collectif agrémentent le tout. Environ 50 % du terrain est voué à une zone de conservation écologique.

« Les commentaires reçus jusqu'à maintenant sont très positifs. Il y a eu énormément de travail de fait par les ingénieurs du Groupe SM pour arriver à ce plan », explique Richard Painchaud, instigateur du projet.

Les minimaisons bénéficieront des services municipaux et respecteront toutes les normes de sécurité exigées pour toutes les constructions sur le territoire de la ville.

Le dossier du Petit Quartier doit être étudié par le Comité consultatif d'urbanisme de Sherbrooke le 16 août, qui soumettra ensuite une recommandation au conseil municipal. Les élus devront ensuite donner le feu vert final. « Mais les choses avancent très bien. Toutes les démarches se font bien et avancent au bon rythme », assure M. Painchaud.

Tout le quartier, évalué à environ 10 M$, sera construit en une seule phase.

« C'est un projet d'importance pour un comité citoyen », souligne l'instigateur.

C'est l'entreprise Construction et rénovation Jérémie Houle qui sera maître d'oeuvre sur le chantier, un premier de ce genre au Canada.

« Tous les yeux sont rivés sur Sherbrooke. Plusieurs projets du Québec ou d'ailleurs attendent de voir ce que nous allons faire », précise le citoyen.

Une communauté riche de sa diversité

Sur les 73 minimaisons que comptera Le Petit Quartier, 66 ont déjà trouvé preneurs. « Nous avons des comptables, des ingénieurs, des retraités, des enseignants, etc. La clientèle est très diversifiée et c'est positif puisque chacun pourra amener son expertise à la coopérative », affirme M. Painchaud, en précisant que chaque résidant devra effectuer cinq heures par mois de bénévolat.

« Le plus jeune membre de la coop a actuellement 2 mois alors qu'un autre a 70 ans », poursuit le Sherbrookois.

« Mais le point commun entre ces retraités, ces travailleurs et ces jeunes familles, c'est qu'ils ont envie d'un esprit de communauté », résume M. Painchaud.

La construction du chantier devrait débuter au début de l'année 2018, pour une occupation à l'automne 2018.

Le prix des minimaisons variera entre 101 000 $ à 116 000 $ taxes incluses.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer