Alexandre Lemaire, nouvel ambassadeur du tour Frédérick-Duguay

Alexandre Lemaire a accepté d'être le nouvel ambassadeur... (Spectre Média, Jessica Garneau)

Agrandir

Alexandre Lemaire a accepté d'être le nouvel ambassadeur du Tour cycliste Frédérick-Duguay. On l'aperçoit avec Isabelle Perron, porte-parole de l'événement.

Spectre Média, Jessica Garneau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Chloé Cotnoir</p>
Chloé Cotnoir
La Tribune

(SHERBROOKE) Alexandre Lemaire est atteint de la dystrophie de Duchenne. Pendant trois ans, il a participé à une recherche qui l'a aidé à garder l'usage de ses jambes. Puis, faute de financement et de résultats probants chez d'autres participants, la recherche fut abandonnée. Les jambes du garçon de 15 ans ont graduellement perdu leur force, le clouant dans un fauteuil roulant.

C'est pour que d'autres jeunes puissent profiter des avancées de la recherche sur la dystrophie musculaire qu'Alexandre Lemaire a accepté d'être le nouvel ambassadeur du Tour cycliste Frédérick-Duguay. « Dans mon cas, la recherche a vraiment aidé pendant quelques années. Je le souhaite à tous les gens qui sont atteints de dystrophie », explique le jeune Sherbrookois, en marge de la conférence de presse organisée pour le lancement de 15e édition du tour cycliste prévu les 9, 10 et 11 août.

Visage et inspiration du tour depuis la première édition en 2003, Frédérick Duguay s'est éteint en 2015, à l'âge de 21 ans. Sa mère, Sandra Lacroix, était présente à la conférence de presse. « C'est un baume sur ma tristesse de voir que Frédérick reste gravé dans le coeur de plusieurs participants. Il aimait tellement ce regroupement et cet événement. Il était impressionné par le dévouement et les efforts de tous les participants », affirme-t-elle.

Objectif 30 000 $

La dystrophie musculaire touche 15 000 personnes au Québec, dont 5000 enfants au Québec. Pour la 15e édition du tour cycliste, sept personnes pédaleront 365 km en trois jours et 14 autres participants se joindront à eux pour une boucle de 100 km. L'événement vise à amasser 30 000 $. « L'argent sert à financer la recherche, mais également à adapter des maisons ou des véhicules pour des gens qui en ont besoin », soutient Jacques Fafard, organisateur de l'événement.

« Les pompiers soutiennent la cause de la dystrophie musculaire depuis 1954. C'est un pompier de Sherbrooke qui est à l'origine du tour Frédérick-Duguay et depuis, nous nous investissons chaque année pour amasser un maximum d'argent et permettre à des jeunes de vivre comme il le souhaite malgré la maladie », précise M. Fafard.

Les personnes intéressées à manifester leur appui envers les gens atteints d'une maladie neuromusculaire peuvent offrir des dons au www.tourcyclistefrederickduguay.com.




À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer