Une tournée de 11 murales en réalité augmentée (vidéo)

La grande expérience des murales, baptisée Muralis, sera inaugurée le 10 août.... (Capture d'écran)

Agrandir

Capture d'écran

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) La grande expérience des murales, baptisée Muralis, sera inaugurée le 10 août. L'activité de réalité augmentée, téléphone intelligent ou tablette électronique à l'appui, proposera de faire la tournée de 11 des 15 murales sherbrookoises, dont les deux situées au coin des rues King Est et Bowen Sud.

Rappelons que la firme Space & Dream avait décroché un contrat de 500 000 $ pour donner vie à cette nouvelle attraction touristique. Dans une vidéo diffusée sur Facebook, Destination Sherbrooke révèle le nom de cette nouvelle expérience, de même que la date du lancement de l'application mobile que les Sherbrookois et les visiteurs pourront télécharger gratuitement.

Dans la vidéo, le président de Space & Dream décrit l'expérience comme un portail ouvert dans l'espace et le temps « pour participer à la scène qui se produira devant les yeux des visiteurs. Il y aura une quête dans laquelle nous ne serons pas que des spectateurs, mais aussi des aventuriers. Dans chaque murale, on trouvera des indices pour libérer le trésor caché de la ville de Sherbrooke. »

Destination Sherbrooke visait le début du mois d'août pour lancer son application. « Nous aurions pu procéder au lancement plus tôt, mais nous voulions qu'elle soit prête et testée en assurance qualité. En août, il reste encore de très belles journées. Nous visons les visiteurs qui profiteront encore du beau temps en août, septembre et octobre, mais l'expérience sera possible toute l'année », commente Amélie Boissonneau, coordonnatrice aux communications à Destination Sherbrooke.

À Drummondville, le Village invisible utilise aussi une application mobile. Certains visiteurs se sont plaints des ratés de la technologie utilisée. À Sherbrooke, on mentionne que la technologie sera différente. « L'expérience sera prétéléchargeable. Nous n'aurons pas besoin d'être branché à l'internet sans fil ou au bluetooth. Nous travaillons avec de nouvelles plateformes, alors les appareils récents seront avantagés en matière de performance. »

Mme Boissonneau recommandera de commencer l'expérience au Bureau d'information touristique, où l'internet sans fil est gratuit pour télécharger l'application. Cinq appareils pourront aussi être prêtés, en échange d'un dépôt, pour ceux ne possédant ni téléphone intelligent ni tablette électronique.

Les Sherbrookois ayant répondu à l'appel de Destination Sherbrooke de partager des messages d'amour, dans les dernières semaines, pourraient par ailleurs voir leur contribution intégrée dans la grande expérience avec la murale Sherbylove.

Deux capsules « Dans les coulisses », de même qu'une bande-annonce, seront diffusées dans les prochaines semaines.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer