Steve Lussier promet un gel de taxes

Steve Lussier a formulé plusieurs promesses lundi en... (Spectre média, René Marquis)

Agrandir

Steve Lussier a formulé plusieurs promesses lundi en prévision des élections municipales du 5 novembre.

Spectre média, René Marquis

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) S'il est élu à la mairie le 5 novembre, le candidat indépendant Steve Lussier promet un gel de taxes la première année. Il propose aussi un moratoire sur le projet Well inc. et cessera les investissements visant à faire de l'aéroport de Sherbrooke un « aéroport international ».

« Je constate avec amertume la dégringolade de Sherbrooke. Nous perdons des emplois au profit d'autres villes. Ce n'est pas normal. Plusieurs citoyens déplorent les difficultés à communiquer avec la Ville et le manque de transparence. Ce n'est pas normal non plus. Le conseil municipal est animé par les zizanies et les chicanes stériles. La dette a atteint 450 M$ et il y a eu des augmentations excessives de taxes. C'est inacceptable », a-t-il plaidé en début de point de presse lundi.

« Comme dirait un certain politicien, ça va bien à Sherbrooke », a-t-il ajouté avec sarcasme à l'intention de la campagne publicitaire du Renouveau sherbrookois. La formation politique publie depuis quelques jours des vidéos ayant pour thème « Ça va bien à Sherbrooke ».

« Depuis plus de huit ans, les hausses de taxes ont été supérieures au coût de la vie, mandat après mandat. Plus ça change, plus c'est pareil. Il y a un manque flagrant de considération pour les contribuables. Il faut remettre de l'ordre dans les priorités municipales et arrêter de pelleter la dette sur le dos de nos enfants. »

Tableau à l'appui, M. Lussier a avancé que les taxes avaient augmenté de 12,11 % entre 2013 et 2017. « Le coût de la vie entre 2013 et une prédiction de 2021 aura augmenté de plus ou moins 9,7 %. » Il propose donc un gel pour 2018, en plus de se limiter au taux annuel d'inflation pour les autres années.

« Les citoyens n'en peuvent plus. On va couper à bien d'autres places. »

Pour éviter une augmentation de la dette et limiter les hausses de taxes, Steve Lussier indique qu'aucun projet ne verra le jour sans un plan d'affaires qui démontre une rentabilité suffisante. « Je veux ramener Sherbrooke parmi les villes les mieux gérées. Imaginez Sherbrooke, c'est le slogan que je me suis donné. 

« Je mettrais fin aux dépenses du projet d'aéroport international, mais je ne le fermerais pas. On commencera par rentrer des gens à Sherbrooke, et après on verra à ça. Je ferais aussi un moratoire sur Well inc. pour prendre le temps d'analyser les investissements et voir le plan d'affaires. Je suis content que le privé s'investisse, mais je veux voir où ça va nous mener. »

M. Lussier dénonce l'exode des emplois spécialisés, citant notamment les entreprises Kezber et Sherweb, qui s'installent respectivement à Magog et Longueuil. « Il est irresponsable de ne pas soutenir nos entreprises pour maintenir des emplois de qualité. »

Sherweb a choisi Longueuil, en surplus de ses installations à Sherbrooke, en raison de son incapacité à trouver de la main-d'oeuvre qualifiée en région. « Si on l'avait su avant, on aurait peut-être agi autrement. J'ai compris le message. Nous ferons de l'attraction pour emmener des gens ici. Il faut que ce soit l'fun Sherbrooke. On perd nos étudiants parce que notre ville n'est pas attractive. Il faut extensionner notre pôle de recherche. »

Enfin, Steve Lussier propose une plateforme permanente de participation citoyenne. « On va redonner aux arrondissements ce qui leur revient. On leur redonnera du pouvoir pour que les gens se prononcent directement dans leur quartier. »

L'événement se tenait dans l'arrondissement de Fleurimont, un geste symbolique, selon M. Lussier, qui affirme vouloir remédier au déficit commercial qu'il constate dans l'est de Sherbrooke. « Les gens de l'Est ont soulevé le déficit commercial et ils ont bien raison. Je ne les ai pas oubliés dans mon plan de développement. »




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer