Les «longboard» acceptées à bord des autobus de la STS

La Société de transport de Sherbrooke (STS), soutenue par le Centre de mobilité... (Archives La Tribune, Jessica Garneau)

Agrandir

Archives La Tribune, Jessica Garneau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) La Société de transport de Sherbrooke (STS), soutenue par le Centre de mobilité durable de Sherbrooke (CMDS), arrime sa politique à celle de la Ville en autorisant la présence des planches à roulettes de type «longboard» à bord de ses autobus.

À la fin du mois de juin, la Ville avait annoncé que leur utilisation était désormais permise sur les pistes cyclables hors chaussées ainsi que sur la promenade urbaine autour du lac des Nations.

Des discussions avaient été amorcées il y a quelques mois au sein du CMDS. On a conclu que la planche à roulettes longue est maintenant considérée comme un mode de transport actif qui encourage la mobilité durable. La STS souligne dans un communiqué de presse que la pratique du longboard s'inscrit dans un coquetel de moyens de transport pour se rendre à destination de façon durable.

Toutefois, des consignes doivent être respectées afin de rendre l'expérience des voyageurs sécuritaire. La planche doit être tenue fermement en main, sur soi de façon à ne pas gêner la circulation dans l'allée. En aucun temps, elle ne peut être déposée par terre ni attachée à l'horizontale sur un sac à dos. Si elle est transportée dans un étui à cet effet, elle est soumise aux mêmes règles et doit être tenue sur soi.

Les planches à roulettes sont admises à toute heure à bord des autobus. Toutefois, le chauffeur est libre d'en refuser le transport s'il juge qu'il y a une menace pour la sécurité des usagers, précise-t-on.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer