Le Fonds des mille pattes reçoit l'aide du Tigre Géant

L'assitante gérante du Tigre Géant, Valérie Fortier, Steve Walker et... (Spectre Média, Frédéric Côté)

Agrandir

L'assitante gérante du Tigre Géant, Valérie Fortier, Steve Walker et Abigaël Walker du Fonds des mille pattes ainsi que la propriétaire du Tigre Géant de la rue du Conseil, Natasha Dubé.

Spectre Média, Frédéric Côté

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Si Abigaël Walker, atteinte de polychondrite, une maladie rhumatologique très rare, prend du mieux, le Fonds des mille pattes créé par sa famille continue de supporter d'autres enfants souffrant de maladies rares.

Abigaël et son père Steve Walker étaient tout sourire, mardi, lorsque le magasin Tigre Géant de la rue du Conseil à Sherbrooke leur a remis un don de 1500 $ pour la cause.

« J'ai été touchée par la cause parce que je suis une coureuse moi-même et en plus ça touche les enfants malades. Nous voulions donner au suivant pour faire la différence dans la vie des gens aidés », explique la propriétaire du Tigre Géant, Natasha Dubé, qui a contribué à une activité de financement pour la cause d'Abi et les mille pattes.

Steve Walker est vraiment touché de cette aide financière.

« Il y a beaucoup d'enfants en Estrie qui souffrent de maladies orphelines, rhumatologiques ou d'arthrite juvénile. Il y a plusieurs familles qui sont dans la même situation que nous à qui nous venons en aide. Nous leur donnons un coup de pouce pour des médicaments ou même la réalisation d'un petit rêve pour leur enfant. Nous aidons aussi le camp ArticulAction adapté pour les enfants atteints d'une maladie rhumatologique », explique Steve Walker.

Famille aidée

Valérie Fortier, qui est aide-gérante au Tigre Géant, a bénéficié de l'aide du Fonds des mille pattes pour sa fille Marika.

L'adolescente est atteinte d'une maladie orpheline appelée Syndrome de Garner. Cette maladie génétique et incurable amène la formation et la prolifération de polypes dans le système digestif et à d'autres organes du corps.

« Ma fille a été opérée pour éviter le cancer du côlon et du rectum. Nous avons été aidés par le Fonds des mille pattes pour les déplacements à Montréal lorsque Marika était hospitalisée », explique Valérie Fortier.

Le Fonds des mille pattes permet aussi aux enfants aidés d'être reliés les uns avec les autres pour s'appuyer dans leur maladie.

« On se parle sur Snapchat et les réseaux sociaux pour se soutenir », explique Abigaël.

La course

La 5e édition de la course Abi et les mille pattes aura lieu le 30 septembre prochain. Des parcours de 1 km, 3 km, 5 km et 10 km seront offerts dans les sentiers du mont Bellevue. Plus de 30 000 $ ont été amassés depuis 2013.

« C'est un parcours symbolique qui monte et qui descend comme dans la vie », explique Steve Walker.

Maintenant âgée de 14 ans, Abigaël a arrêté de prendre des corticostéroïdes, un grand pas en avant dans le combat contre sa maladie.

« Les cotes à monter dans le parcours signifient quand ça va mal et que l'enfant est en douleur, alors que les descentes représentent la maladie qui est endormie et que ça va mieux », indique Abigaël Walker.




À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer