De la limonade pour venir en aide aux Koronfol-Archambault

Noémie Goulet, Alizée Potvin, Morane Charbonneau et Aïka... (Photo fournie)

Agrandir

Noémie Goulet, Alizée Potvin, Morane Charbonneau et Aïka Héraud ont amassé des dons en échange d'un verre de limonade, dimanche au parc Jacques-Cartier, pour venir en aide à la famille Koronfol-Archambault.

Photo fournie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Quatre jeunes Sherbrookoises sont venues en aide aux enfants du couple de Français qui vit des moments difficiles avec la fermeture récente du commerce Délices des Nations du centre-ville de Sherbrooke.

Dimanche au parc Jacques-Cartier, les jeunes filles de 12 ans ont décidé d'offrir de la limonade en échange de dons pour soutenir la famille Koronfol-Archambault dans leur infortune. Noémie Goulet, Alizée Potvin, Morane Charbonneau et Aïka Héraud ont amassé pas moins de 400 $.

L'argent pourra servir à acheter des effets scolaires à la rentrée aux quatre filles du couple venu au Québec pour trouver une vie meilleure après avoir quitté la région de Paris ce printemps. Cette somme sera remise à la famille dès que possible.

« Elles ont connu l'une des filles du couple à l'école à l'école Brébeuf en mai dernier. Elles se sont senties interpellées et ont voulu leur venir en aide », explique à La Tribune Patsy Tremblay, fière maman de Morane.

« C'est une belle leçon de vie. Elles ont été touchées par l'histoire de cette famille. À 12 ans, ce n'est pas vieux pour penser à ça. Elles se sont préparées samedi et se sont installées au parc Jacques-Cartier dimanche. »

Cauchemar

La faillite du commerce Délices des Nations a plongé en plein cauchemar le couple Koronfol-Archambault. Ces parents de quatre enfants se retrouvaient devant rien avec la fermeture de l'épicerie fine de la rue Belvédère Nord qui a donné du travail à Nasser Koronfol seulement un mois.

À la mi-mai, M. Koronfol a reçu à l'aéroport de Montréal un permis de travail fermé l'empêchant de travailler ailleurs qu'au commerce Délices des Nations. Le personnel du bureau du député fédéral de Sherbrooke, Pierre-Luc Dusseault, a été mis sur le coup pour tenter de faire débloquer le dossier.

Rappelons que Jean-Claude Reinbold, propriétaire de la boulangerie La Mie de la couronne, sur la rue Alexandre, a réagi promptement pour engager Christine Nicole Archambault, la conjointe de Nasser Koronfol. Il souhaite engager ce dernier prochainement, a annoncé La Tribune samedi.

Noémie, Alizée, Morane et Aïka avaient affiché des articles du journal parus la semaine dernière pour informer les passants du parc Jacques-Cartier. « Je dirais qu'une importante portion des gens connaissait ce qui était arrivé à cette famille », note Mme Tremblay.

« Quand les gens ne le savaient pas, les filles les informaient. »

Pour sa fille, Morane Charbonneau, il était normal de poser ce geste. « Je trouve important d'aider les autres. C'est triste ce qui est arrivé à mon amie », dit la jeune fille.

« Des gens ont été très généreux. Une personne nous a donné un 20 $ en échange d'un verre de limonade! »




À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer