Sherbrooke embauche la VG de Trois-Rivières

Sherbrooke fera confiance à Andrée Cossette, actuellement vérificatrice... (Le Nouvelliste, Sylvain Mayer)

Agrandir

Sherbrooke fera confiance à Andrée Cossette, actuellement vérificatrice générale à la Ville de Trois-Rivières.

Le Nouvelliste, Sylvain Mayer

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) La Ville de Sherbrooke a trouvé sa nouvelle vérificatrice générale pour remplacer Claude Cournoyer, dont le mandat de sept ans prend fin vendredi. Sherbrooke fera confiance à Andrée Cossette, actuellement vérificatrice générale à la Ville de Trois-Rivières.

« La loi dit que les vérificateurs généraux des villes de 100 000 habitants et plus sont nommés pour des mandats de sept ans et ne peuvent pas être renommés une seconde fois. Nous avons formé un comité pour recevoir les nominations. Le comité était formé de moi, du nouveau directeur des ressources humaines et de Chantal L'Espérance, qui siège au comité exécutif. Trois personnes avaient soumis leur candidature », explique le directeur général de la Ville de Sherbrooke, Yves Vermette.

Le mandat de Mme Cossette à Trois-Rivières se termine officiellement en janvier 2018. « Son rapport là-bas doit être livré à la fin août. Nous nous sommes entendus pour un prêt de service d'ici la fin de son mandat. Nous pourrons officialiser son contrat au conseil du mois d'août », ajoute-t-il.

Mme Cossette a travaillé chez Abitibi consolidated à Grand-Mère et possède une longue expérience des affaires et en optimisation des processus. Elle dispose d'une formation universitaire de premier cycle en sciences comptables. « C'est avec plaisir que nous allons l'accueillir. Je suis certain que la Ville de Sherbrooke sera bien servie. Vous n'avez qu'à consulter son rapport déposé en 2015 à la Ville de Trois-Rivières. Il y a énormément de belles pistes de solution et d'amélioration. »

Le maire Bernard Sévigny affirme ne pas connaître Andrée Cossette. « Nous la rencontrerons très bientôt. J'ai bien hâte. Il paraît que c'est une très bonne candidate. »

Selon les informations obtenues par Le Nouvelliste, Mme Cossette sera à Sherbrooke une journée par semaine du 24 août au 31 octobre, après quoi elle sera prêtée à temps plein à Sherbrooke jusqu'au début de son contrat le 23 janvier 2018.

Les sept années de mandat d'Andrée Cossette à Trois-Rivières ne sont pas passées inaperçues. C'est notamment sous sa loupe que trois dossiers ont été soumis à l'Unité permanente anticorruption (UPAC) dans son rapport de l'année 2012. Les trois dossiers concernaient l'octroi de contrats qui méritaient vérification, selon elle. Mme Cossette a également plaidé, au fil des années, pour une meilleure reddition de compte aux élus en ce qui concerne les organismes paramunicipaux, de même que l'amélioration des règles d'éthique à IDÉ (Innovation et développement économique) Trois-Rivières lors d'octrois de subventions.

Andrée Cossette est aussi la fille de l'ancien maire de Saint-Narcisse, Gilles Cossette.

- Avec Paule Vermot-Desroches




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer