Costco : les citoyens veulent un plateau désenclavé

Dans les bureaux des arrondissements de Jacques-Cartier et... (Spectre Média, Frédéric Côté)

Agrandir

Dans les bureaux des arrondissements de Jacques-Cartier et de Rock Forest-Saint-Élie-Deauville, les citoyens étaient appelés à se prononcer sur les changements de zonage nécessaires au déménagement du Costco de la rue King Ouest au plateau Saint-Joseph. Dans Jacques-Cartier (notre photo), une douzaine de personnes s'étaient déplacées. À Rock Forest, une seule citoyenne a pris la parole.

Spectre Média, Frédéric Côté

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Pourquoi pas une nouvelle voie d'accès au plateau Saint-Joseph? Une voie de desserte bidirectionnelle qui passerait devant l'ancien Brico-Max et qui arriverait tout près du Brault et Martineau? C'est la suggestion du citoyen Pierre Avard, qui est l'un des rares à avoir pris la parole, lundi, pendant les consultations publiques entourant le projet de déménagement du Costco.

Dans les bureaux des arrondissements de Jacques-Cartier et de Rock Forest-Saint-Élie-Deauville, les citoyens étaient appelés à se prononcer sur les changements de zonage nécessaires au déménagement du Costco de la rue King Ouest au plateau Saint-Joseph. Dans Jacques-Cartier, une douzaine de personnes s'étaient déplacées. À Rock Forest, une seule citoyenne a pris la parole.

« On a enclavé le plateau. On pourrait envisager de prolonger la rue Jean-Paul-Perrault », a résumé Pierre Avard, se disant favorable au projet.

Jean-Luc Lepitre abondait dans le même sens. « À 17 h, le trafic sur Prospect est terrible. Si on ajoute Costco sur le plateau, notre belle rue Prospect souffrira de la congestion. Il faudrait que l'accès principal au plateau vienne de Portland, pas de Prospect. La Ville devrait regarder les implications routières du projet avant de se les faire imposer par le promoteur. »

Denis Pellerin craignait lui aussi que l'ajout de deux rues débouchant sur le boulevard Mgr-Fortier entraîne des problèmes de circulation.

« C'est pour cette raison que le promoteur devra faire une étude de circulation. Il devra s'assurer de respecter la distance règlementaire entre les deux intersections. L'étude de circulation nous montrera les meilleures façons de faire », explique Lise Dubord, directrice adjointe du Service de la planification urbaine et du développement durable à la Ville de Sherbrooke.

Le conseiller Marc Denault soulève lui aussi les problèmes de circulation sur la rue Prospect et voudrait que la Ville fasse sa propre étude de circulation. « Les gens du secteur Saint-Charles-Garnier veulent s'assurer qu'il n'y aura pas trop de transit dans leur secteur. On pourrait au moins le rattacher au plateau avec une piste cyclable. »

Sa collègue Christine Ouellet a rappelé son opposition au projet. « Je tiens à apporter une vision plus globale, à long terme. On ne m'a pas convaincue qu'il fallait ouvrir le schéma d'aménagement. On a un plan de réduction des gaz à effet de serre. Je ne crois pas qu'on y arrivera en augmentant la consommation d'essence sur notre territoire. On parle des pistes cyclables, mais j'imagine mal que les gens iront faire leur épicerie au Costco en vélo. »

À Rock Forest, le conseiller Bruno Vachon rapporte que la citoyenne présente s'est interrogée sur la circulation et le réseau cyclable, mais qu'elle a semblé rassurée par l'ajout d'une voie de circulation rattachée au boulevard Mgr-Fortier.

Une consultation portant sur les modifications au schéma d'aménagement, pour le même projet, se tiendra mercredi à 19 h à l'hôtel de ville.




À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer