Sylvain Raby défendra les couleurs du RS

Sylvain Raby sera le candidat du Renouveau sherbrookois... (Spectre Média, Frédéric Côté)

Agrandir

Sylvain Raby sera le candidat du Renouveau sherbrookois dans le district du Lac-des-Nations.

Spectre Média, Frédéric Côté

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Le Renouveau sherbrookois a dévoilé l'identité d'un onzième candidat pour un poste de conseiller aux élections municipales du 5 novembre. Sylvain Raby, président de la Fondation de l'école Montcalm, tentera sa chance dans le district du Lac-des-Nations, qui regroupe le domaine Howard, le lac des Nations et le centre-ville.

Avec la candidature de M. Raby, le district du Lac-des-Nations devient le plus convoité, avec quatre candidats déclarés. La conseillère sortante Chantal L'Espérance cherchera à garder son siège au conseil municipal, alors que le parti Sherbrooke Citoyen y présente Raïs Kibonge. Hubert Richard est aussi sur les rangs.

« La famille du Renouveau s'agrandit encore aujourd'hui. Notre objectif est de présenter une équipe variée, complémentaire. Sylvain Raby a un profil haut de gamme en raison de son expérience et de son engagement dans le milieu scolaire », a commenté le chef du parti, Bernard Sévigny.

« La décision a été facile à prendre. Ça arrive à un moment de ma vie où je sentais le besoin de m'investir plus largement dans ma communauté. Je suis un homme de défi, un peu hyperactif et bien enraciné dans ma communauté. Je suis aussi membre du comité exécutif d'Animation centre-ville depuis un an. Je suis prêt à m'engager pour faire un milieu de vie prospère où il fait bon vivre », a déclaré Sylvain Raby.

« C'est un rêve que je caresse depuis de nombreuses années. À la suite du départ de Serge Paquin, le Renouveau sherbrookois m'a approché. Comme je suis impliqué à l'école Montcalm depuis 34 ans, je me sentais interpellé par ce district. Je me sens à la bonne place. Le projet Well inc. m'allume grandement. Il était grand temps qu'un projet s'installe là. Nous serons à l'écoute des citoyens pour que ce soit un projet mobilisateur. Dès que j'en saurai plus sur le dossier, je le suivrai de près. »

En plus de tenter de succéder à Serge Paquin, M. Raby devra défaire une conseillère possédant une longue feuille de route au conseil en Chantal L'Espérance. « Je ne me serais pas présenté contre Serge Paquin. Il a fait un travail magistral. Je ne me présente pas contre personne. J'ai des compétences que je veux mettre au service de la population. Je ne veux pas qu'on sente que je pars en guerre contre un autre candidat. »

Bernard Sévigny a quant à lui souligné l'expérience de gestion de Sylvain Raby. « Il a une feuille de route remarquable et c'est un homme de bon jugement. Il est posé. C'est un sage qui apportera de l'expérience pour le nouveau centre-ville. Autant ce siège-là que le mien ne nous appartiennent pas. C'est ça la beauté d'une élection. Il faut le soumettre à l'électorat. Ce sera un des districts les plus importants parce que nous mettons beaucoup d'efforts pour développer le centre-ville. Il y a là un rôle prépondérant pour le prochain conseil municipal. »

M. Sévigny dit sentir un appétit des gens pour représenter le Renouveau sherbrookois.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer