La Ville protégera 21 % du territoire du Carré Belvédère

Quelque 120 personnes, dont plusieurs membres du Regroupement pour... (Spectre Média, Marie-Lou Béland)

Agrandir

Quelque 120 personnes, dont plusieurs membres du Regroupement pour le boisé Belvédère, étaient présentes à la soirée d'information tenue, mardi soir, au bureau d'arrondissement du Mont-Bellevue, dont les médias ont été exclus.

Spectre Média, Marie-Lou Béland

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Chloé Cotnoir</p>
Chloé Cotnoir
La Tribune

(Sherbrooke) Ce sera finalement 21 % des 78 hectares du Carré Belvédère qui seront protégés. Environ 90 % du milieu humide à grande valeur écologique sera conservé.

Dix pour cent du territoire, tel que l'exige le règlement de la Ville de Sherbrooke, sera voué à la construction de parcs. L'ensemble des cours d'eau sera protégé. Le promoteur pourra détruire 31 % du territoire de la prucheraie centenaire et 56 % de la prucheraie de 70 ans.

La Ville a révélé ces informations mardi soir lors d'une soirée d'information aux citoyens tenue au bureau d'arrondissement du Mont-Bellevue dont les médias ont été exclus. Quelque 120 personnes, dont plusieurs membres du Regroupement pour le boisé Belvédère, étaient présentes.

« Entre la version 1 du plan présenté par le promoteur et la version 11 approuvée par le Comité consultatif d'urbanisme, il y a énormément de différences. Dans la version 1, il n'y avait aucune conservation des milieux humides, 4 petits parcs éparpillés un peu partout et rien ne respectait les cours d'eau. Dans la version 11, on respecte les cours d'eau, le milieu humide à grande valeur écologique est conservé et une grande partie des points d'intérêts de la topographie est gardée intacte, dont des montagnes permettant d'avoir des points de vue intéressants sur la Ville », souligne Caroline Gravel, directrice du Service des infrastructures urbaines à la Ville de Sherbrooke, en entrevue téléphonique avec La Tribune après la rencontre.

À terme, le Carré Belvédère vise la construction de 1700 portes dans un périmètre situé à l'ouest de la rue Belvédère, entre la rue Belmont et le chemin Bel-Horizon. La construction des rues devrait débuter en 2017.

Après la soirée d'information de mardi, une rencontre avec le Regroupement de citoyens pour le boisé Belvédère sera organisée dans les prochaines semaines.

« Le projet a été adopté et ne sera pas modifié, prévient toutefois Mme Gravel. On veut prendre leurs considérations en note et leur expliquer nos analyses de façon plus technique. [...] S'ils ont des commentaires qu'on peut ajuster rapidement on le fera, mais il n'y aura pas de modification majeure au projet. »

Des réponses aux questions

Martin Gagnon, membre du Regroupement, est satisfait de l'information livrée par la Ville mardi soir.

« Nous avons eu plusieurs réponses à nos questions et nous avons senti que les gens de la Ville étaient compétents », commente-t-il lorsque joint par La Tribune.

Il se désole toutefois du peu de pouvoir que la Ville possède pour protéger l'environnement.

« On a senti que les mailles du filet de protection de l'environnement sont trop grosses. Que la Ville aimerait bien protéger plus de territoire, mais qu'elle n'a pas les outils pour le faire. »

Malgré cela, il espère que la rencontre de travail prévu avec les services municipaux dans les semaines à venir permette d'arriver à une 12e version du projet.

« Les chiffres qu'ils ont sortis ce soir ne concordent pas avec les nôtres, que ce soit par rapport aux prucheraies ou aux milieux humides. Nous allons donc présenter nos chiffres et espérer arriver à une 12e version tenant compte de nos résultats d'études du terrain et des leurs », exprime le Sherbrookois, précisant ne pas être contre le développement.

« On ne veut pas tout bloquer, on veut simplement que l'on conserve ce qui a une valeur écologique forte. »

Les promoteurs du projet, les Entreprises Bimon et Gestion L. Elias, ont assisté à la rencontre, mais n'ont pas pris la parole.




À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer