«Les gens ne savent pas à quoi servent les puisards»

La conseillère Christine Ouellet, présidente du comité de... (Maxime Picard)

Agrandir

La conseillère Christine Ouellet, présidente du comité de l'environnement, et Caroline Gravel, directrice du Service des infrastructures urbaines à la Ville de Sherbrooke.

Maxime Picard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) La Ville de Sherbrooke lance une campagne de communication qui vise à conscientiser les citoyens quant à la pollution des cours d'eau par les puisards de rue.

L'an dernier, le Service des infrastructures de Sherbrooke a découvert de l'eau bleue dans la rivière Magog. La source du problème venait de produits ménagers qui étaient jetés dans les puisards.

« C'est à ce moment qu'on s'est rendu compte que les gens ne savent pas à quoi servent les puisards. On s'est dit qu'il serait temps d'informer les gens sur leur utilité », explique Caroline Gravel directrice du Service des infrastructures urbaines.

« Bien des gens pensent que les puisards sont des égouts et que l'eau sera traitée à la station d'épuration. C'est pour cette raison que nous voulons conscientiser les gens sur les impacts de leurs actions et des produits qu'ils utilisent qui se retrouvent directement dans nos rivières », explique Christine Ouellet, conseillère municipale et présidente du comité de l'environnement à Sherbrooke. 

L'équipe de communication de la Ville de Sherbrooke a mis en place une campagne d'affichage pour imager la route de l'eau du puisard à la rivière. Des affiches indiquant clairement que les pesticides, engrais, savons et déchets qui sont jetés dans les puisards se retrouvent dans les cours d'eau. Ils seront affichés dans trois abribus et trois panneaux arrière d'autobus.

En plus, 100 puisards de Sherbrooke et ses arrondissements seront peinturés en bleu pour bien rappeler l'eau des rivières qui coulent dessous. 

« Les citoyens nous interpellent beaucoup sur la qualité de l'eau, notamment du Lac des Nations et des rivières. Plusieurs mesures sont prises en charges par la Ville, mais cette initiative-là vient rappeler que chaque individu à un rôle à jouer dans le respect de la qualité de l'eau. On fait beaucoup d'activités aquatiques à Sherbrooke et on se baigne à la Plage Blanchard, donc on a intérêt à améliorer la qualité de l'eau », ajoute Mme Ouellet.

L'équipe des communications fera aussi de la sensibilisation sur la page Facebook de la Ville de Sherbrooke avec des capsules « saviez-vous que... » et d'autres informations seront partagées par une infolettre indiquant ce qu'on peut faire et ne pas faire pour le bien de l'environnement. Également, la patrouille de l'eau distribuera des cartons informatifs tout l'été.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer