Récolter des soutiens-gorge pour soutenir la Fondation du cancer du sein

Les filles du Collège Mont Notre-Dame se sont... (Spectre Média, Jessica Garneau)

Agrandir

Les filles du Collège Mont Notre-Dame se sont mobilisées pour le cancer du sein en amassant 1125 brassières.

Spectre Média, Jessica Garneau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) De l'idée d'entourer le Lac des Nations d'une chaîne de brassières, le projet des élèves du Collège Mont Notre-Dame s'est transformé en récolte de soutiens-gorge pour soutenir la Fondation du cancer du sein. Et avec un total de 1125, elles peuvent dire mission accomplie.

Après avoir eu le mandat de réaliser un projet mobilisateur, le conseil des élèves du Collège Mont Notre-Dame a décidé de s'unir pour la cause.

« Je ne pensais pas que ça allait devenir aussi grand. Je m'étais dit qu'on pourrait faire un record Guiness de celles qui ramassent le plus de brassières possible puis on ferait une chaîne autour du Lac des Nations. De là, ce sont les autres filles du comité qui ont amené l'idée de faire quelque chose avec le cancer du sein », explique Mégan Vallières, présidente du conseil des élèves.

Depuis décembre, le conseil a sollicité les élèves dans le projet « Soutien pour le cancer du sein ». Toutes les méthodes étaient bonnes pour atteindre les objectifs. Les filles notent toutefois que la nourriture motive efficacement! Grâce à l'attrait d'un biscuit pour cinq brassières amassées, 370 sous-vêtements ont été ajoutés au don. La classe en ayant récolté le plus aura quant à elle la chance de déguster un gâteau en forme de soutien-gorge.

« Au début, on voulait en ramasser le plus possible, mais quand on s'est donné le nombre de 1000, on savait que c'était un objectif à atteindre, que c'était réalisable et c'est là que ça nous a crinquées », relate Anne-Sophie Vieth-Rodriguez, membre du conseil.

En plus d'aider une bonne cause, l'objectif de l'initiative était de sensibiliser les jeunes filles au cancer du sein.

« On est une école de filles et ce n'est pas nécessairement tout le monde qui est capable de savoir comment détecter un cancer, donc il va y avoir des conférences cette semaine pour sensibiliser les filles et des activités pour qu'elles prennent conscience de ce qui entoure le cancer du sein », mentionne Mégan. Deux ambassadrices de la Fondation viendront ainsi livrer leur témoignage jeudi.

Mercredi, elles iront remettre les brassières à Rouge FM où 1 $ par pièce sera remis à la Fondation. « Il y a des soutiens-gorge qui vont être recyclées, déchiquetées et ceux en bon état vont être redistribuées dans les organismes. Donc en même temps, c'est une façon de redonner à la communauté », souligne Marie Lapointe, membre du conseil.

D'ailleurs, pour rappeler l'idée de départ, les jeunes filles aimeraient créer une chaîne symbolique de soutiens-gorge autour de la station.

L'initiative s'inscrit dans le cadre de la 10e campagne Osez le donner de la Fondation du cancer du sein à laquelle plusieurs organismes de la région prennent part.




À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer