Richard Vachon sera candidat pour Sherbrooke Citoyen

Richard Vachon joint les rangs du parti Sherbrooke... (Archives, La Tribune)

Agrandir

Richard Vachon joint les rangs du parti Sherbrooke Citoyen et sera candidat aux prochaines élections dans le district de Desranleau.

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) L'ancien directeur du centre culturel Le Parvis, Richard Vachon, joint les rangs du parti Sherbrooke Citoyen et sera candidat aux prochaines élections municipales dans le district de Desranleau. Il affrontera la conseillère sortante, Danielle Berthold, membre du Renouveau sherbrookois.

Âgé de 34 ans, M. Vachon a récemment quitté son emploi pour acquitter les fonctions de directeur de la Société nationale de l'Estrie, un organisme faisant la promotion de la langue française, de l'histoire et de la culture du Québec.

« À titre de directeur du Parvis, à force de côtoyer les élus, les employés municipaux, j'ai vu les rouages de la politique municipale et j'ai développé un intérêt. Je me suis demandé si je pouvais faire plus pour les choses dans lesquelles je crois. J'ai été invité à assister au congrès de Sherbrooke Citoyen et j'ai vu le dynamisme, la jeunesse et la diversité des idées. Ç'a fini de me convaincre que c'était le bon moment de me lancer », raconte le candidat.

Choix stratégique

Habitant le district de Marie-Rivier, il a décidé de se lancer dans Desranleau entre autres parce qu'il envisage de s'y établir. « Stratégiquement, je devais aussi choisir mon adversaire. Mme Berthold est peut-être celle avec laquelle je me sentais le moins d'affinité, donc celle avec laquelle j'étais la plus à l'aise pour mener une campagne. »

Richard Vachon dit s'intéresser au secteur Desranleau, qu'il qualifie d'inachevé. « Il y a encore des zones résidentielles qui poussent et qui continuent à se développer. En matière d'aménagement, il y aura quelque chose à faire pour enjoliver le secteur, le rendre plus convivial et plus vivant. À l'intérieur du parti, nous avons commencé à nous distribuer les dossiers et je prévois couvrir la question de la culture et du tourisme. »

Son adversaire, Danielle Berthold, siège justement au conseil d'administration de Destination Sherbrooke. « Je réalise à quel point il est important de vivre dans une ville qui est belle, qu'on apprécie, pour attirer les touristes. Je veux aussi réfléchir aux questions des pistes cyclables. Il y en a un peu partout, mais il faut s'assurer de les relier entre elles. »

La chef du parti Sherbrooke Citoyen, Hélène Pigot, rapporte être très contente de cette candidature.

« M. Vachon est bien implanté à Sherbrooke. Il dispose d'un réseau intéressant. Son travail principal a été de lancer la salle du Parvis, qui est une réussite. Ça nous démontre comment il peut diriger des projets. »

Mme Pigot souligne aussi l'implication de M. Vachon, qui agit comme trésorier au conseil d'administration au Conseil de la culture de l'Estrie.

« Nous avons encore dans nos cartons des gens qui sont intéressés à se présenter pour notre parti. Je ne cherche pas nécessairement à présenter un candidat dans tous les districts. Si nous ne sommes pas présents dans un district, nous laisserons la population décider et ne donnerons pas notre appui à un candidat en particulier. »




À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer