Nadia Choubane défendra le Renouveau sherbrookois

Nadia Choubane affrontera Pierre Tardif et Évelyne Beaudin... (Spectre Média, René Marquis)

Agrandir

Nadia Choubane affrontera Pierre Tardif et Évelyne Beaudin dans le district du Carrefour lors des prochaines élections municipales.

Spectre Média, René Marquis

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Nadiane Choubane, directrice de campagne de Centraide Estrie, sera candidate dans le district du Carrefour aux prochaines élections municipales. Sous la bannière du Renouveau sherbrookois, elle affrontera la candidate de Sherbrooke Citoyen, Évelyne Beaudin, et le conseiller sortant, Pierre Tardif.

Mme Choubane, installée à Sherbrooke depuis 28 ans, est aussi membre du conseil d'administration de Destination Sherbrooke, membre du comité organisateur du Festival des traditions du monde et responsable des réalisateurs au Festival des films du monde de Sherbrooke.

« Depuis 28 ans, j'ai le très grand bonheur d'être Sherbrookoise, de vivre dans cette ville unique qui nous a accueillis, ma famille et moi, et qui m'a permis de m'y établir, de m'y enraciner et de m'y épanouir. Sherbrooke est devenue ma ville, ma patrie, mon chez-moi. Mon engagement fait partie d'une démarche entreprise il y a près de 30 ans. J'avais manifesté mon intérêt pour une candidature dès 2013, mais des problèmes de santé m'ont obligée à remettre le projet. Aujourd'hui le combat est derrière moi et je suis prête à me lancer dans l'arène », a-t-elle commenté jeudi.

Lors de l'annonce de sa candidature, Mme Choubane a mentionné qu'on peut « avoir les meilleures idées du monde, avoir la capacité de livrer des discours, mais encore faut-il arriver à livrer. À titre de directrice de campagne pour Centraide, je constate qu'il y a souvent un écart entre les bonnes intentions et les réalisations. J'ai l'intention d'utiliser mon énergie et mon expérience non pas pour critiquer de manière stérile et peu constructive, mais pour agir afin d'améliorer la vie des gens du district. »

Nadia Choubane indique avoir pris sa décision après avoir constaté le travail accompli par Bernard Sévigny et son équipe. « Je désire faire prendre conscience aux citoyens que Sherbrooke est avant tout chacun et chacune d'entre nous. »

Mme Choubane souligne qu'il y a beaucoup de résidences pour aînés dans son district. « Il faudrait voir comment leur faciliter la vie. Il y a aussi de plus en plus de nouveaux arrivants. Nous essayerons de les aider à mieux connaître le district. »

À propos de la concurrence, Nadiane Choubane a affirmé ne pas chercher à déloger qui que ce soit, mais plutôt chercher à être élue. Elle a tout de même avoué ne pas être satisfaite du travail réalisé par Pierre Tardif. « C'est pour ça que je me présente. »

Le maire de Sherbrooke et chef du Renouveau sherbrookois, Bernard Sévigny, a décrit sa nouvelle recrue comme « une femme d'action, de passion, engagée dans la communauté depuis longtemps. Il faut voir son parcours pour constater sa sensibilité envers les autres. Elle fait partie de cette catégorie de gens connectés sur la communauté. C'est un profil parfait pour jouer le rôle de conseillère municipale ».

« L'important pour nous est d'avoir une équipe diversifiée et représentative de la population sherbrookoise. La candidature de Mme Choubane vient consolider ça. »

Il s'agit d'une sixième candidature féminine pour le Renouveau. « Nous visons la parité, mais nous ne voulons pas le faire au détriment des candidats ou des candidates. Nous y allons davantage avec la qualité des profils, mais de façon naturelle, nous devrions atteindre la parité. »

M. Sévigny ne croit pas que le vent de changement qui souffle un peu partout quand vient le temps des élections touchera Sherbrooke. « Nous vivons dans une société très tournée vers la répartition de la richesse. Je ne crois pas que le populisme touchera Sherbrooke. »




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer