Wellington Sud : l'échéancier pour la démolition est maintenu

Les travaux préparatoires à la démolition de l'ancien... (Archives, La Tribune)

Agrandir

Les travaux préparatoires à la démolition de l'ancien pub O'Tommy et de l'ancien Pap's, respectivement au 42 et 62, rue Wellington Sud, se déroulent comme prévu même si un citoyen conteste la disparition d'un de ces bâtiments.

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Les travaux préparatoires à la démolition de l'ancien pub O'Tommy et de l'ancien Pap's, respectivement au 42 et 62, rue Wellington Sud, se déroulent comme prévu même si un citoyen conteste la disparition d'un de ces bâtiments. La Ville de Sherbrooke a publié un communiqué lundi pour indiquer que l'échéancier est maintenu.

Le citoyen Pierre Bouchard a manifesté son opposition à la démolition du 42, rue Wellington Sud, le pub O'Tommy, à la réunion du comité de démolition du 21 mars. Il a indiqué qu'aucun plan n'avait été déposé pour indiquer ce qui serait construit à la place de l'édifice à démolir. Le conseil municipal sera donc saisi du dossier le 1er mai et se prononcera sur le sort du bâtiment à ce moment-là.

Pourquoi, alors, avoir commencé les travaux de dégarnissage et de désamiantage? La Ville présume-t-elle de la décision des élus?

« Ce sont des travaux intérieurs qui n'affectent pas la structure du bâtiment. Ça prendra deux semaines pour enlever l'amiante. Tout le monde s'attendait à voir arriver une pelle mécanique sur la rue Wellington lundi matin, mais le plan n'a pas changé », explique Serge Paquin, président du comité exécutif.

Aucun coût supplémentaire

Les travaux de dégarnissage terminés, la démolition commencera le 8 mai. Le conseil municipal aura alors déjà débattu de l'avis de contestation. Si les élus en décidaient ainsi, l'échéancier de démolition serait revu.

Serge Paquin croit toutefois qu'il est évident que le conseil entérinera la démolition, telle qu'elle avait déjà été approuvée par le comité de démolition. « Nous ne nous faisons pas trop d'illusions sur le sort du bâtiment puisque le projet Well inc. a reçu un appui quasi unanime des membres du conseil. Dès le départ, ils savaient que le projet impliquait la démolition de cet immeuble. »

M. Paquin précise néanmoins que la décision du comité de démolition ne lie pas les autres membres du conseil municipal et considère que de nouvelles informations pourraient toujours influencer leur vote. Il ne partage pas l'avis de M. Bouchard à savoir qu'il faudrait un plan plus clair d'un projet sur ce terrain de la rue Wellington Sud. « Dans ce cas-là, le projet déposé est suffisamment clair pour donner suite à la recommandation du comité. Nous avons besoin de l'espace pour agrandir le stationnement municipal et construire un bâtiment par-dessus. Ça importe peu de savoir combien d'étages le bâtiment aura. »

Serge Paquin indique que l'échéancier devrait être respecté et qu'aucun coût supplémentaire ne sera engendré par l'avis de contestation envoyé par le citoyen.

La démolition du 62, rue Wellington Sud, se poursuit comme prévu puisqu'elle n'était pas soumise à une décision du comité de démolition en raison d'une défectuosité majeure de structure.




À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer