Les Estriens renouent avec le beau temps

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Les Estriens ont pu renouer avec le beau temps, lundi, après un hiver qui ne voulait plus nous quitter. On pouvait quasiment croire qu'on avait sauté le printemps, tellement que le mercure s'était affolé en milieu de journée, poussé par un soleil à son meilleur.

beau temps a sherbrookephoto René Marquis... (Spectre Media, René Marquis) - image 1.0

Agrandir

beau temps a sherbrookephoto René Marquis

Spectre Media, René Marquis

En vélo, en moto ou en auto les vitres baissées, tout le monde célébrait ce premier véritable retour des beaux jours, alors que les derniers bancs de neige suaient à grosses gouttes.

À Sherbrooke, le parc Jacques-Cartier a été carrément pris d'assaut par ceux qui ne voulaient pas manquer une seule minute ce temps bénit et espéré par plusieurs. Il était même difficile de se trouver une place de stationnement.

« On est le 10 avril et ça fait assez longtemps qu'on espère le beau temps. On espère que toute la semaine va être de même! » lance Roger Latulippe, un Sherbrookois qui déambulait tranquillement sourire aux lèvres dans le parc.

Journée de chaleur

On pouvait dire que l'expression « En avril, ne te découvre pas d'un fil » ne tenait pas la route en cette journée de chaleur. Anne-Sophie Meunier et Jessica Huet avaient pris place sur un banc du parc qui donnait sur un lac des Nations pratiquement libre de glace, faisant place à des kayakistes. Les deux étudiantes attendaient une autres copines pour leur entraînement.

« Ce beau temps nous fait du bien et nous encourage pour la fin de la session. Ça nous donne de l'énergie pour continuer », mentionne Anne-Sophie.

« On s'entraîne pour une course et on attend quelqu'un pour aller courir », enchaîne Jessica, originaire des Îles-de-la-Madeleine.

La normale à 7 degrés

Selon Environnement Canada, il a fait 24 degrés, lundi après-midi. La normale à ce temps-ci de l'année est de sept degrés le jour.

Caroline Dubé ne pouvait manquer pareille occasion de faire prendre l'air à sa fille Carlie âgée de trois ans. « On a eu du froid et de la neige, maintenant c'est le début d'avril et on s'en va vers le beau temps, On l'attendait depuis longtemps », lance Mme Dubé avec soulagement.

« On en profite pour aller au parc », ajoute-t-elle.

Des propos approuvés par Carlie, qui avait aussi choisi une activité pour célébrer le printemps à sa manière. « Je suis allée voir la ferme de Pâques et j'ai vu des animaux », affirme l'adorable fillette.

La St-François sous surveillance

Les autorités craignent le réchauffement des températures et la pluie prévue pour cette semaine.

Même si le niveau de la rivière Saint-François se situait sous la phase de veille lundi matin, on a maintenu ce niveau d'alerte en raison de la hausse marquée des températures cette semaine, ce qui fera fondre la neige de façon accélérée.

Ce temps chaud sera accompagné de pluie au milieu de la semaine, mentionne Stéphane Simoneau, coordonnateur des mesures d'urgence à la Ville de Sherbrooke.

« Nous prévoyons que la rivière pourrait atteindre une hauteur avoisinant les 15 ou 16 pieds à la sonde du pont Aylmer, dit-il, mais elle devrait tout de même demeurer sous les seuils d'alerte. »

« Nous surveillons de près l'évolution de la situation », assure-t-il.




À lire aussi

  • Record de chaleur dans la région

    Actualités

    Record de chaleur dans la région

    La chaleur et le beau temps se sont fait désirer ces derniers temps au Québec. La région a été récompensée lundi par un soleil radieux et un... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer