Une situation frustrante pour Hydro-Sherbrooke

Quelles seront les conséquences des montants perçus en... (Archives, La Tribune)

Agrandir

Quelles seront les conséquences des montants perçus en trop par Hydro-Québec pour Hydro-Sherbrooke?

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Quelles seront les conséquences des montants perçus en trop par Hydro-Québec pour Hydro-Sherbrooke? La Ville de Sherbrooke compte-t-elle faire des représentations auprès de la société d'État? Les Sherbrookois verront-ils un impact sur leur compte d'électricité au cours des prochaines années? Le président d'Hydro-Sherbrooke, Julien Lachance, n'était pas en mesure de fournir des réponses dans l'immédiat, jeudi. Il admettait toutefois trouver la situation frustrante.

Le ministre des Ressources naturelles, Pierre Arcand, avait reconnu mercredi qu'Hydro-Québec avait imposé aux abonnés des tarifs plus élevés que nécessaire depuis 2008. La société d'État a ainsi empoché 1,4 G$ en surplus. À Sherbrooke, les tarifs d'électricité d'Hydro-Sherbrooke sont calqués sur ceux d'Hydro-Québec pour assurer une équité envers tous les citoyens, certains recevant les services d'Hydro-Québec.

« J'aurai une rencontre avec Christian Laprise (NDLR : le directeur général d'Hydro-Sherbrooke) demain (vendredi) à ce sujet. C'est sûr qu'à première vue, c'est frustrant. Il y a eu une commande d'augmenter les profits un peu sur notre dos et on ne bénéficie pas du retour », commente M. Lachance.

Parce que les tarifs d'Hydro-Sherbrooke sont calqués sur ceux d'Hydro-Québec, la Ville a forcément engrangé plus d'argent qu'il n'était nécessaire, elle aussi, non? « Quand notre prix de vente est plus élevé, on fait plus de profit à la fin de l'année, mais en même temps, les règles de facturation ont été changées et nous devons verser plus d'argent à Hydro-Québec. »

En passant du tarif L au tarif LG, Hydro-Sherbrooke doit verser 7 M$ de plus à Hydro-Québec annuellement.

« Ce n'est pas évident de faire le calcul, mais nous pensons que les trop-perçus sont d'environ 1 % sur le tarif régulier chargé aux citoyens. Pour nous, ça représenterait environ 500 000 $ par année, mais la perte pour les changements de règles est de 7 M$, donc nous ne gagnons rien. Pour le moment, nous n'avons pas assez de détails pour connaître le portrait juste. »




À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer