Sherbrooke s'approche enfin d'un seul règlement de zonage

Nicole Bergeron... (Archives La Tribune, Jessica Garneau)

Agrandir

Nicole Bergeron

Archives La Tribune, Jessica Garneau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Quinze ans après le regroupement municipal de 2002, la Ville de Sherbrooke semble enfin s'approcher d'un seul règlement de zonage et de lotissement qui viendra encadrer le développement sur l'ensemble de son territoire.

Au conseil municipal lundi soir, la présidente du comité consultatif d'urbanisme Nicole Bergeron a souligné avec une satisfaction évidente que la période de signature des registres pour le règlement 1200 avait pris fin le 31 mars et qu'il n'y avait pas assez de signatures pour rendre obligatoire la tenue d'un référendum sur la question.

Sur les 129 797 personnes habiles à voter sur ce projet de règlement, quelque 3245 signatures étaient nécessaires pour aller en référendum. Or en cinq jours d'ouverture des registres, du 27 au 31 mars, seulement 55 signatures ont été recueillies, si bien que le règlement est réputé approuvé par les personnes habiles à voter, a expliqué Mme Bergeron.

« Je pense qu'on peut se dire qu'enfin on va avoir complété presque la boucle, a-t-elle ajouté. Il reste une étape à franchir pour se doter enfin d'outils pour que l'ensemble du territoire de la ville de Sherbrooke soit réuni aux termes d'un même règlement. Je pense que depuis la fusion, ce n'est pas trop tôt! »

« Évidemment, c'est un document qui est perfectible. Il va continuer dans le temps à être amendé et on n'a jamais eu la prétention de dire qu'il y avait une perfection, mais on a un plan d'urbanisme et on a schéma d'aménagement. On peut dire mission accomplie! » a réagi le maire Bernard Sévigny qui a salué le travail important réalisé par le comité consultatif d'urbanisme dans ce dossier.

Le conseil municipal avait procédé à l'adoption du règlement 1200 lors de sa séance régulière du 20 février dernier. Le règlement constitue la suite nécessaire du schéma d'aménagement et de développement révisé adopté par la Ville de Sherbrooke en novembre 2014. Il a été soumis à la consultation publique une première fois au printemps 2015, avant d'être annulé et retravaillé pour tenir compte de quelque 400 demandes ou commentaires formulés par des citoyens, des promoteurs et des groupes d'intérêts.

Une deuxième ronde de consultations publiques avait ensuite eu lieu à l'été 2016 et quelque 815 demandes de modifications avaient été déposées.

Si tout se déroule comme prévu, le règlement 1200 pourrait entrer en vigueur quelque part en mai, aussitôt que la conformité du schéma d'aménagement aura été confirmée par Québec.

Rappelons que depuis la fusion municipale, la Ville de Sherbrooke devait composer avec dix règlements différents. En 2007, une première tentative d'adopter un nouveau plan d'urbanisme et ses règlements de zonage avait constitué un rare revers de l'administration du maire Jean Perrault.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer