Trois ans de travaux à Desranleau

La Ville de Sherbrooke entreprendra en mai d'importants... (Archives, La Tribune)

Agrandir

La Ville de Sherbrooke entreprendra en mai d'importants travaux de réaménagement du parc Desranleau.

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) La Ville de Sherbrooke entreprendra en mai d'importants travaux de réaménagement du parc Desranleau. Ceux-ci devraient se poursuivre au cours des trois prochaines années.

L'enveloppe budgétaire nécessaire pour ce projet est d'un peu plus de 800 000 $. Le montant prévu pour 2017 est de 225 000 $.

Les travaux de cette année concernent l'aménagement d'un nouveau parc de planche à roulettes là où se situe actuellement le terrain de tennis. Les joueurs de tennis sont dorénavant invités à utiliser d'autres terrains situés à proximité, soit aux parcs Gilles-Charland et Édouard-Boudreau.

La Ville entend poursuivre l'aménagement du parc Desranleau en 2018 et en 2019 avec la construction d'un nouveau bâtiment de services, la construction de terrains de basketball et de volleyball, ainsi que la sécurisation de l'aire de glissade.

Fin de saison à Bellevue et à la patinoire Bleu Blanc Bouge

La saison de ski au mont Bellevue et celle à la patinoire Bleu Blanc Bouge sont terminées. Les skieurs ont pu bénéficier des installations de la station pendant deux semaines de plus que l'an dernier, indique la Ville de Sherbrooke.

Les températures augmenteront au cours des prochains jours, selon les prévisions météo pour la région.

La population s'est montrée fidèle lors de la première saison de la patinoire du parc Dufresne, mentionne la Ville.

« Il est trop tôt pour dresser le bilan d'achalandage de la saison, mais il apparaît clairement que la population apprécie les installations offertes par la Ville de Sherbrooke pour la pratique des sports d'hiver », note le conseiller municipal Vincent Boutin, président du comité du sport et du plein air.

Installée au parc Dufresne, la patinoire réfrigérée Bleu Blanc Bouge en était à sa première saison. Elle était la première patinoire du genre construite à l'extérieur du grand Montréal. Le projet évalué à 1,4 million $ est issu de la Fondation des Canadiens pour l'enfance.

On apprenait récemment que son entretien coûte trois fois plus cher à la Ville de Sherbrooke que ce qui était prévu au départ. Les coûts d'exploitation de la patinoire réfrigérée s'élèvent à environ 125 000 $. La Ville avait plutôt anticipé une dépense de 45 000 $ annuellement.

Du côté du mont Bellevue, rappelons qu'il s'agissait de la dernière saison de Claude Adam à titre de gestionnaire des installations de la station de ski.

La transition s'est amorcée entre Gestion Claude Adam et le Regroupement du parc du Mont-Bellevue (RPMB). Le changement de garde soulève certaines inquiétudes, a révélé La Tribune récemment.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer