Formation en mode offerte aux employés de la CSRS

Jean Airoldi... (Archives, La Presse)

Agrandir

Jean Airoldi

Archives, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Une dizaine d'employés administratifs de la Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke (CSRS) sont inscrits à une formation organisée par l'Agence de formation scolaire québécoise. Si la formation offerte en avant-midi est pertinente, celle de l'après-midi irrite quelque peu les gestionnaires de la CSRS : il s'agira de conseils mode offerts par Jean Airoldi.

La formation en avant-midi sera offerte par une psychologue et traitera de l'intelligence émotionnelle et de la psychologie de la performance en milieu scolaire. En après-midi, ce sera Jean Airoldi qui prendra place en présentant des capsules sous différentes thématiques comme comment paraître dix livres de moins ou comment passer du bureau au 5 à 7.

« Une formation axée sur la mode et le paraître, c'est plus difficile à comprendre et de voir le lien avec notre travail », lance Daniel Samson, directeur des ressources humaines à la CSRS.

Aussitôt avisé du contenu de la journée, la CSRS a contacté l'organisme de formation pour lui faire part de son mécontentement. « Ils nous ont dit qu'ils nous consulteraient les prochaines années avant de faire parvenir la publicité de leurs formations », se réjouit M. Samson.

Des patrons refusent

Au départ, 25 employés s'étaient inscrits à la formation. Plusieurs ont fait face à des refus de la part de leurs directeurs respectifs, si bien que jeudi après-midi, il ne restait que neuf personnes inscrites.

« L'annulation de la formation pour tout le monde fait partie des options. Nous avons convenu avec le syndicat de laisser retomber la poussière et de voir la suite des choses la semaine prochaine », ajoute M. Samson.

Le Syndicat du personnel technique et administratif de la CSRS compte près de 1000 membres, qui disposent d'un budget de 450 000 $ annuellement pour accéder à des activités de perfectionnement, soit environ 500 $ par employé.

La journée de formation offerte à Bromont coûte 235 $ par employé, qui se donne aussi sur leur temps de travail.

Du côté du syndicat, on explique que les employés ont été séduits par le thème de la conférence avec la psychologue qui leur promet des conseils pour recharger leurs batteries face aux exigences de leur travail et de s'immuniser contre les draineurs d'énergie, entre autres.

« Les employés ne se sont pas inscrits pour les conseils mode de Jean Airoldi », assure la présidente du syndicat, Renée Bibeau.

La direction de la CSRS reconnait que son personnel technique rencontre moins d'offres de formations que leurs collègues enseignants, notamment. « Il y a tellement de sujets pertinents, on serait en mesure de mettre autre chose en place rapidement », assure Daniel Samson.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer