Sébastien Aubé pourrait affronter Julien Lachance

Le conseiller politique de l'ex-député Serge Cardin, Sébastien... (Archives, La Tribune)

Agrandir

Le conseiller politique de l'ex-député Serge Cardin, Sébastien Aubé, pourrait se porter candidat aux prochaines élections municipales dans le district de Saint-Élie.

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Le conseiller politique de l'ex-député Serge Cardin, Sébastien Aubé, pourrait se porter candidat aux prochaines élections municipales dans le district de Saint-Élie. Cogeco Nouvelles rapporte qu'il affronterait le conseiller sortant, Julien Lachance, sous la bannière du Renouveau Sherbrookois.

Le principal intéressé a toutefois refusé de confirmer cette information, même s'il admet avoir une forte attirance pour la politique. « La politique fait partie de ma vie. Elle est au coeur de ma vie depuis longtemps. Elle me manque beaucoup », admet le travailleur social de 39 ans.

Sébastien Aubé a même mangé avec Julien Lachance, l'automne dernier, pour connaître ses intentions et pour lui parler de son intérêt à se porter candidat. « J'ai beaucoup de respect pour Julien. Quand il m'a dit qu'il se présentait de nouveau, j'ai déchanté. C'est un géant de la politique municipale à Saint-Élie. Il a l'habitude de gagner avec 60 ou 70 % des votes. C'est quelqu'un qui serait difficile à battre et quand tu te présentes, tu dois croire que tu as des chances. Je ne sais pas si j'ai la force et le courage d'affronter quelqu'un qui bénéficie d'un aussi fort taux d'appui. »

«L'intérêt est là»

M. Aubé ne confirme pas son allégeance au Renouveau sherbrookois non plus, même si plusieurs membres de l'équipe faisaient aussi partie de l'entourage de Serge Cardin et du Bloc québécois. « Ce sont des gens avec lesquels j'ai une certaine proximité, mais je connais aussi des gens chez Sherbrooke Citoyen, même s'ils ne m'ont pas approché. Dans les deux dernières élections, le Renouveau est arrivé deuxième, mais il y aurait peut-être un mariage de raison, alors que l'apparition d'un deuxième parti va jouer dans la balance. »

Avant d'imaginer de se joindre à un parti, Sébastien Aubé dit devoir prendre une décision sur une possible candidature. « Si la décision était prise, j'en ferais une annonce officielle. L'intérêt est là. Je pense que j'ai un profil professionnel qui pourrait être pertinent. Je me suis présenté contre [Jean-François] Rouleau il y a plusieurs années. Là, j'aurai l'expérience que je n'avais pas. J'avais appris qu'il était très important d'habiter le district où on se présente. Ça fait huit ou neuf ans que je suis à Saint-Élie et je ne me présenterais nulle part ailleurs. »

S'il s'ennuie de la politique, Sébastien Aubé ne compte pas se présenter aux prochaines élections provinciales, ou même au fédéral. Un poste au municipal serait plus adapté à sa situation familiale. « Ce n'est pas une mauvaise chose de faire ses classes et de monter les marches une à la fois. »




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer