La Ville pourrait laisser la neige des rues fondre

La Ville de Sherbrooke examine la possibilité d'abandonner l'opération... (Archives La Tribune)

Agrandir

Archives La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) La Ville de Sherbrooke examine la possibilité d'abandonner l'opération déneigement entreprise à la suite de l'importante tempête de la semaine dernière.

Après deux jours de travail, on a pris une pause la fin de semaine dernière. L'enlèvement de la neige dans les rues pourrait reprendre dans la nuit de mardi à mercredi.

Toutefois, ce mardi matin, on examinera la possibilité de ne pas retourner la machinerie dans les rues de la ville.

On pourrait simplement laisser les bancs de neige fondre avec le réchauffement des températures attendues vers la fin de la présente semaine, indique-t-on du côté des communications de la Ville de Sherbrooke.

Toutefois, une donnée pourrait venir alimenter la réflexion au Service de l'entretien et de la voirie. Lundi après-midi, Environnement Canada a émis un «Bulletin météorologique spécial» pour l'Estrie.

La neige et poudrerie pourraient faire un retour remarqué dans la région dans la nuit de mardi à mercredi.

De cinq à dix cm de neige

C'est un «creux barométrique» qui traversera alors le Québec mardi causant des averses de neige sur son passage. Il se dirigera vers l'État du Maine dans la nuit suivante.

Ce système pourrait laisser des quantités de neige variant entre cinq et dix centimètres sur les régions du centre du Québec. De plus, des vents vifs accompagneront la neige causant de la poudrerie tôt mercredi», avertit-on.

Rappelons que la Ville évaluait que la région avait reçu près de 40 centimètres de neige lors de la tempête de la semaine dernière. On estimait pouvoir nettoyer le tout en quelques jours.

En ne poursuivant pas les opérations dans les rues, on pourra ainsi économiser des milliers de dollars, indique-t-on du côté des communications de la Ville de Sherbrooke. Habituellement, il faut 100 000 $ par jour pour tenir une telle opération de déneigement.

Rappelons qu'on s'était attaqué aux bancs de neige, le long des rues bordées de trottoirs à partir de 22h mercredi soir dernier.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer