Un plan d'action pour accompagner les familles vulnérables

Mylène Bérubé... (Spectre Média : Jessica Garneau)

Agrandir

Mylène Bérubé

Spectre Média : Jessica Garneau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Une subvention de 600 000 $ de l'organisme Avenir d'enfants permettra de mieux accompagner des familles vulnérables de secteurs défavorisés de l'arrondissement du Mont-Bellevue.

Ascot en santé et Concertation école LaRocque-communauté ont lancé, mardi, un plan d'action qui permettra d'accompagner les familles en situation de vulnérabilité. Le plan d'action triennal, qui doit s'étirer jusqu'en 2019 environ, contient des mesures qui visent à soutenir le développement des enfants de 0 à 5 ans. Parmi elles, on pense autant à l'éveil à la lecture et à l'écriture qu'au développement psychomoteur.

Le financement a permis l'embauche de deux agentes de liaison familles, qui iront à la rencontre des parents et de leurs enfants.

Les territoires desservis par le plan d'action comptent un nombre important de jeunes familles, un fort taux de population à faible revenu et sans emploi, de même qu'une forte proportion issue de l'immigration.

« Souvent, les deux tiers des familles méconnaissent les services auxquels elles ont accès. Il y a des services, mais elles ne les connaissent pas. Ce sera un enjeu important », commente Martine Staehler, directrice du Carrefour Accès Loisirs.

On souhaite aller vers les familles les plus isolées, les plus marginalisées, dont certaines peuvent démontrer de la méfiance, note Mylène Bérubé, qui assure la coordination du plan d'action.

Certaines initiatives seront visibles dans les prochaines semaines, voire les prochains mois. C'est le cas de grands coffres à jouets qui verront le jour à différents endroits sur le territoire. Pour le moment, six coffres du genre sont prévus, dont deux devraient être situés près de l'école LaRocque et un autre dans le secteur des HLM Youville. Cette initiative existe dans d'autres municipalités du Québec.

L'objectif est de permettre aux enfants d'emprunter des jouets et des ballons, par exemple, un peu à l'image des boîtes de livres libres-services qui poussent un peu partout.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer