La pluie attendue fait craindre les inondations

L'embâcle de glace qui s'est formé dans le... (Archives La Tribune, Maxime Picard)

Agrandir

L'embâcle de glace qui s'est formé dans le secteur de Lennoxville, en janvier dernier, augmente le risque d'innondation.

Archives La Tribune, Maxime Picard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) La Ville de Sherbrooke est sur un pied d'alerte : les températures et les précipitations à venir dans les prochains jours vont favoriser la hausse du niveau de la rivière Saint-François.

« Selon les prévisions hydriques, nous pourrions approcher les valeurs du niveau de veille dimanche, sans toutefois devoir procéder à une action subséquente en raison des prévisions météorologiques qui se font plutôt rassurantes par la suite », explique Stéphane Simoneau, coordonnateur des mesures d'urgence à la Ville de Sherbrooke.

« L'embâcle de glace qui s'est formé dans le secteur de Lennoxville, en janvier dernier, demeure un élément de risque additionnel pour lequel nous demeurons vigilants et à l'affût de tout développement », ajoute M. Simoneau.

Côté météo, il faudra sortir le parapluie ces prochains jours : Environnement Canada prévoit 5 degrés vendredi et 10 à 15 mm de pluie. Samedi, on pourra ajouter le manteau de printemps : il fera 13 degrés et 15 à 20 mm de pluie sont prévus. Dimanche, l'hiver reprendra ses droits avec une température de -1 degré et 1 cm de neige au programme. 




À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer