Anne Caroline Coutu quitte Le Banquier avec 56 400 $ en argent et en prix

Lors de son passage à l'émission Le Banquier,... (Spectre Média, Marie-Lou Béland)

Agrandir

Lors de son passage à l'émission Le Banquier, l'amoureuse des animaux et propriétaire de Toutous poilus, Anne Caroline Coutu, a remporté 56 400 $ en argent et en prix. Elle pose ici en compagnie de son caniche, Rosie, et du cheval miniature qu'on lui a offert à l'émission, Pascal.

Spectre Média, Marie-Lou Béland

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) « Ça fait huit mois de secret, et ça, pour une fille comme moi, c'est dur! Alors c'est ce soir qu'on dit tout! »

Il y a huit mois, soit l'été dernier, Anne Caroline Coutu enregistrait l'émission Le Banquier aux côtés de sa chienne Aline, son lapin Flocon, son chat Latika et ses onze autres compagnons à quatre pattes qui l'accompagnent un peu partout pour répandre le bonheur grâce à son entreprise de zooanimation, les Toutous poilus.

Depuis, son conjoint et elle devaient garder le silence le plus complet quant à l'offre finale acceptée.

Dimanche soir, plus d'une centaine de proches, d'amis et de partenaires - sans oublier toute la ménagerie de Mme Coutu - étaient réunis à la Maison des jeunes de Rock Forest pour regarder la Sherbrookoise de 47 ans ouvrir les fameuses valises en compagnie de Julie Snyder.

« Je suis vraiment excitée, trépignait Anne Caroline Coutu avant le début de l'émission. C'est beaucoup d'amour! »

« Quand j'ai laissé mon emploi, il y a deux ans, j'avais dit que j'organiserais un gros lancement de ma compagnie, pour remercier tout le monde, toutes les résidences qui m'ont dit oui alors que je n'avais pas d'expérience, les CHSLD... Alors ce soir, ce n'est pas seulement un party pour visionner l'émission, c'est aussi le lancement officiel de mon entreprise! », racontait-elle.

Lorsque l'amoureuse des animaux est apparue à l'écran, tous l'ont bruyamment applaudie. Dans l'émission, avant même que la participante n'ait ouvert une seule valise, elle faisait la rencontre de son idole, l'actrice Guylaine Tremblay, qui lui offrait en cadeau un cheval miniature nommé Pascal. Au même moment, dans la salle à Sherbrooke, Anne Caroline Coutu allait chercher le petit cheval pour le présenter à sa famille et ses amis qui n'avaient pas assisté à l'enregistrement de l'émission.

Pas de déception

Après avoir connu un départ canon en sélectionnant quatre valises consécutives qui contenaient de très petits montants, Anne Caroline Coutu a malheureusement vu la chance la quitter peu à peu. En fin de parcours, elle a finalement dû se résigner à accepter un montant de 18 000 $, alors que la toute première offre du banquier se chiffrait à 41 000 $.

Néanmoins, en comptant toutes les surprises qu'elle a reçues au cours du tournage, Mme Coutu est repartie avec un total de 56 400 $ en argent et en prix.

En plus de Pascal le cheval miniature, la Sherbrookoise a remporté un voyage pour quatre en Jamaïque d'une valeur de 8 000 $, 16 000 $ de toilettage pour chiens de la part du Hotdog café, 8 000 $ de nourriture et d'accessoires pour animaux de Mondou ainsi qu'un bébé hérisson, offert par Romy, la fille de Julie Snyder.

« Il ne faut pas être déçu de ce que j'ai gagné, parce qu'en faisant cette aventure-là, j'ai gagné énormément, mentionnait Mme Coutu à la fin de la soirée. C'est ce qu'il faut retenir. En allant là-bas, je voulais gagner des sous pour pouvoir prendre soin de mes animaux, et on m'a donné des prix superbes, je suis comblée. On m'a donné une visibilité incroyable, qu'on veut pour continuer à faire du bien aux gens. Alors je suis vraiment heureuse. »

Ententes conclues

Avant même que Le Banquier des animaux ne soit diffusé sur les ondes de TVA, la fondatrice de Toutous poilus voyait déjà se manifester les effets positifs de son passage à la populaire émission de télévision.

« Cette semaine, on a conclu une entente avec deux fondations, la Fondation de l'école du Touret et la Fondation Vitae, indiquait Mme Coutu. Il y a des dons qui ont été faits par des gens pour que Toutous poilus se rende à l'école du Touret et dans les résidences pour personnes âgées affiliées à la Fondation Vitae. On va commencer à travailler avec eux dès la semaine prochaine. »

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer