Sherbrooke célèbre le fleurdelisé

Le Jour du drapeau a été souligné vendredi... (Spectre Média, Maxime Picard)

Agrandir

Le Jour du drapeau a été souligné vendredi à Sherbrooke en présence notamment du président de la Société nationale de l'Estrie, Étienne-Alexis Boucher, de Chantal L'Espérance, conseillère municipale et présidente du comité de la culture de la Ville de Sherbrooke, de Robert Pouliot, conseiller municipal et maire suppléant, de Guy Hardy, député provincial de Saint-Francois, et de Pierre-Luc Dusseault, député fédéral de Sherbrooke.

Spectre Média, Maxime Picard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Jacynthe Nadeau</p>
Jacynthe Nadeau
La Tribune

Une quarantaine de personnes ont souligné le 69e anniversaire du drapeau du Québec, vendredi, à l'hôtel de ville de Sherbrooke.

Ils répondaient ainsi à l'invitation de la Société nationale de l'Estrie, qui souhaite en faire un événement grand public autant que protocolaire dans sa quête de visibilité et de développement.

« Au Québec, nous sommes bien divisés depuis 40 ans sur la question nationale et c'est très malheureux, alors qu'il faudra rebâtir des ponts entre les Québécois afin qu'on puisse faire face aux défis comme nation. Peu importe que le Québec soit indépendant ou non, il fait face à des défis immenses en terme culturel, économique, politique, social, et pour ça il faut qu'on réussisse à se parler et à s'unir. En organisant une célébration du drapeau, qui est le symbole premier de la nation québécoise, on pense qu'on contribue et qu'on met notre petite brique à l'édifice », s'enthousiasme le président de la SNE Étienne-Alexis Boucher.

Le député provincial de Saint-François Guy Hardy et le député fédéral de Sherbrooke Pierre-Luc Dusseault ont assisté à la cérémonie, tandis que le député provincial de Sherbrooke et ministre de la Culture Luc Fortin a eu un empêchement de dernière minute. Plusieurs citoyens des communautés culturelles inscrits au cours de francisation du Cégep de Sherbrooke ont aussi participé à la fête.

Rappelons que le fleurdelisé est devenu le drapeau officiel du Québec le 21 janvier 1948, en lieu et place de l'Union Jack.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer