Deux familles installées dans un jumelé d'Habitat pour l'humanité

La famille formée de Vincent Lebeau, de la... (Spectre Média, René Marquis)

Agrandir

La famille formée de Vincent Lebeau, de la petite Laurence et de Marianne Robitaille, pourra aménager dans une des deux résidences du projet d'habitation sociale réalisé à Sherbrooke par l'organisme à but non lucratif Habitat pour l'humanité Québec.

Spectre Média, René Marquis

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Le rythme des maisons attribuées à Sherbrooke par l'organisme à but non lucratif Habitat pour l'humanité Québec s'accélère.

On a remis les clés des résidences du troisième projet d'habitation sociale réalisé à Sherbrooke. La cérémonie officielle a eu lieu lundi dans le jumelé où habiteront deux familles dès la fin de décembre.

Le nouveau bâtiment est situé sur la rue Thibault. Les familles bénéficiaires sont deux jeunes couples parents de deux et trois enfants.

«Grâce à la participation de nombreux partenaires et bénévoles nous avons pu construire cette fois un jumelé qui accueille deux familles», fait remarquer Madeleine Martins, présidente et directrice générale d'Habitat pour l'Humanité Québec.

«Nous sommes prêts à construire d'autres maisons. Nous aimerions faire autant qu'en Ontario où il se construit plus de maisons par ce programme qu'ici.»

Outre ce troisième projet d'Habitat à Sherbrooke, deux autres maisons unifamiliales ont été construites en 2011 et 2012, réagissant à un besoin de résidences abordables. Des entreprises, la Ville de Sherbrooke et des donateurs se donnent la main afin que ces familles n'aient pas à payer plus de 30 pour cent de leur revenu pour se loger.

La construction des maisons a débuté en mai. Elle a été menée à terme juste à temps pour les Fêtes.

Habitat pour l'humanité Québec réalise la majeure partie de ses constructions grâce à l'implication des familles qui doivent faire 500 heures de bénévolat, soit dans leurs propres maisons ou dans autres projets d'Habitat.

Les deux familles emménageront entre Noël et le jour de l'an. Laurence Lebeau, 4 ans, et son frère Philémon Lebeau, 10 mois, et leurs parents, Vincent Lebeau et Marianne Robitaille, aménageront plus précisément le 27 décembre.

«C'est un beau cadeau pour la nouvelle année!, lance M. Lebeau. Pour nous, 2017 sera une année de grands changements. Nos enfants vont pouvoir bouger plus. Autant à l'intérieur qu'à l'extérieur.»

«Nous avons vu la publicité invitant les familles à s'inscrire. Nous avons postulé et nous avons répondu aux critères. Ça a bien fonctionné pour nous.»

Le conseiller Robert Pouliot a souligné le travail des gens engagés dans le projet. «Je passais deux ou trois fois par semaine devant le chantier et on voyait souvent des gens travailler tard le soir», dit-il.

«Je souhaite beaucoup de bonheur à ces familles dans leur nouvelle demeure.»

Parmi les personnes honorées pour leur engagement dans le projet, soulignons celui de M. Gaétan Larouche. L'homme de 83 ans était sur place deux ou trois fois par semaine durant la construction. On lui a remis l'Ordre du mérite diocésain de Saint-Michel.

«J'aime ce genre de travail. À ma retraite, j'ai fait de la rénovation. J'ai voulu m'impliquer», mentionne M. Larouche.

«Je ne m'attendais pas à recevoir une décoration pour ça. J'ai fait de mon mieux. C'est un projet qui aide les gens qui veulent s'aider.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer