1,1 G$ au postsecondaire: Sherbrooke aura sa part, disent Bibeau et Fortin

Les premiers ministres Justin Trudeau et Philippe Couillard ont conclu une entente... (Archives La Presse)

Agrandir

Les premiers ministres Justin Trudeau et Philippe Couillard ont conclu une entente pour la recherche et l'innovation dans les infrastructures postsecondaires.

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Avec ses cinq institutions postsecondaires, Sherbrooke aura sa part du gâteau de près de 1,1 milliard $ annoncé vendredi dernier pour ces dernières, promettent les députés Marie-Claude Bibeau et Luc Fortin, mais il est impossible de savoir combien.

Luc Fortinb... - image 1.0

Agrandir

Luc Fortinb

Même si les institutions sont déjà informées des subventions qu'elles recevront, tant la ministre fédérale que le ministre provincial ont refusé de dévoiler l'ampleur du montant que se partageront les cégeps et universités de Sherbrooke, se contentant plutôt d'affirmer « que des annonces seront faites au courant des prochaines semaines. »

« Il y a des projets qui ont été retenus, des projets que je ne vais pas dévoiler aujourd'hui et qu'on va annoncer en temps et lieu, mais pour nos institutions d'enseignement postsecondaire à Sherbrooke, il y aura de très, très bonnes nouvelles prochainement », a assuré le député libéral de Sherbrooke, Luc Fortin.

Les premiers ministres Justin Trudeau et Philippe Couillard ont signé une entente vendredi qui permettra d'investir 1,09 milliard $ pour la recherche et l'innovation dans les infrastructures postsecondaires, soit 385 M$ du gouvernement fédéral, 345 M$ du gouvernement provincial et 361 M$ d'établissements d'enseignement supérieur et d'investisseurs privés. Un total de 101 projets sont prévus pour l'ensemble du Québec.

« Il faut pouvoir maintenir nos infrastructures en santé, explique Luc Fortin. C'est quand même l'environnement d'études des étudiants et puis ça contribue également à notre offre en matière d'études postsecondaires. »

« Ça demeure important, surtout dans une région ici qui est une ville universitaire où on accueille des étudiants de partout à travers le Québec. Ça fait partie de notre carte de visite, ça fait partie de l'identité de Sherbrooke. »

Rappelons que Bishop's caresse un important projet de revitalisation de sa bibliothèque, estimé à environ 15 M$ et qu'en vue du chantier, les services seront relogés pour une durée d'environ 18 à 24 mois.

L'Université de Sherbrooke souhaite également obtenir du financement pour plusieurs projets, dont une infrastructure de recherche qui servirait à étudier la propagation de contaminants dans l'eau. Le projet, évalué à environ 2,25 M$, pourrait voir le jour entre le chemin Sainte-Catherine et le parc Innovation-ACELP.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer