Bruno Vachon veut mobiliser 250 pères pour la Maison Oxygène

Bruno Vachon... (Spectre Média, Jessica Garneau)

Agrandir

Bruno Vachon

Spectre Média, Jessica Garneau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Sensible aux besoins financiers pressants de la Maison Oxygène Estrie, le conseiller Bruno Vachon s'est donné le défi de mobiliser des pères et grands-pères disposés à faire un don annuel de 150 $ pendant trois ans.

Avec le Projet Fraternité - Paternité, il espère venir en aide à l'organisme qui a grand besoin d'un financement stable pour assurer sa mission.

« Nous en sommes rendus à un point où nous devons sérieusement nous demander si nous voulons être une société juste ou si nous préférons nous contenter d'être juste une société », lance le conseiller municipal du district des Châteaux-d'Eau.

«Une société qui se prétend juste ne peut pas faire la sourde oreille ni rester les bras croisés devant les appels à l'aide d'hommes qui font face à de très grandes difficultés, qui sont en situation d'itinérance ou à risque de le devenir, mais qui veulent par-dessus tout maintenir les liens avec leurs enfants, ou les renouer ».

Rappelons que la Maison Oxygène Estrie est une ressource d'hébergement temporaire pour les pères en difficulté qui peuvent y séjourner en moyenne trois mois. Dans le passé, l'organisme a fait parler de lui pour son manque de financement qui l'a obligé à envisager la fermeture.

C'est donc un appel pressant à la solidarité des pères et des grands-pères de Sherbrooke et de la région qu'a voulu faire jeudi matin le conseiller aussi connu comme président de la Société de transport de Sherbrooke (STS).

Ce père de quatre enfants veut mobiliser 250 pères et grands-pères ou plus. À ce jour, une soixantaine de personnes ont accepté et confirmé leur engagement financier à épauler la cause et à la faire connaître, annonce un communiqué de presse.

Pour Bruno Vachon fait remarquer que l'équipe de la Maison Oxygène fait un travail remarquable, «mais se retrouve périodiquement dans une situation financière fragile qui l'empêche d'envisager l'avenir à long terme.»

À la mi-novembre, la Maison Oxygène Estrie a reçu un don lui permettant de ne pas fermer ses portes et de poursuivre ses activités. Un généreux donateur, qui préfère conserver l'anonymat, a versé 35 000 $. En mars, l'organisme avait reçu un premier don anonyme de 7000 $ par la poste.

La Maison dispose de six chambres pouvant accueillir cinq pères et leurs enfants pour des séjours dont la durée est établie selon les besoins et la situation de chacun. Les intervenants de la Maison sont présents pour les écouter et les accompagner.

Les gens intéressés à faire un don peuvent le faire en ligne par l'entremise du site web de la Maison (www.maisonoxygeneestrie.com).

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer