Le mauvais temps retarde des chantiers

Le mauvais temps de ce début de semaine complique le travail des équipes de... (Spectre Média, Jessica Garneau)

Agrandir

Spectre Média, Jessica Garneau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Le mauvais temps de ce début de semaine complique le travail des équipes de travaux publics de la Ville de Sherbrooke.

Certains chantiers doivent être retardés en raison de la neige attendue cette semaine en Estrie.

Selon  Caroline Gravel, directrice du Service des infrastructures urbaines, on ne peut appliquer du pavage sur une surface mouillée ou enneigée. «On ne peut pas travailler, il faut surveiller la météo et attendre», dit-elle.

«C'est souvent comme ça à ce temps-ci de l'année. On court contre la monte. Ce n'est pas toujours facile de fermer des chantiers.»

Mme Gravel a bon espoir de compléter certains chantiers au cours des prochains jours. «On annonce moins de précipitation vers la fin de la semaine, avec environ 30 pour cent de risque, et des températures au-dessus de zéro degré. Sinon, ce qu'on peut faire, c'est de retirer la neige et le revêtement granulaire et en mettre du sec et ensuite poser le pavage.»

Certains chantiers comme ceux des rues Léger, Roy, d'Alençon et Wilson sont affectés par le mauvais temps, ajoute-t-elle.

Rappelons que celui du boulevard de Portland s'est terminé vendredi dernier. Cinq autres chantiers ont pris fin la semaine dernière.

Au total, 16 chantiers sont encore à compléter sur le territoire de la Ville de Sherbrooke.

Caroline Gravel présentera au conseil municipal du début décembre un tableau des travaux qu'on devra reporter à l'an prochain. Le gestionnaire estime que quatre chantiers ne pourront se faire en 2016.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer