Stationnement nocturne hivernal : interdit... et permis

La Ville de Sherbrooke assouplit son règlement sur... (Archives, La Tribune)

Agrandir

La Ville de Sherbrooke assouplit son règlement sur le stationnement de nuit dans les rues en période hivernale.

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) La Ville de Sherbrooke assouplit son règlement sur le stationnement de nuit dans les rues en période hivernale. Si l'interdiction est maintenue en tout temps entre le 15 novembre et le 31 mars, de minuit à 7 h, elle pourrait être levée si les conditions météorologiques sont favorables. Trois périodes ont été ciblées pour la levée potentielle de l'interdiction.

Si aucune activité de déneigement n'est nécessaire, la Ville pourrait permettre le stationnement de nuit, l'hiver, entre le 15 novembre et le 15 décembre, du 24 décembre au 2 janvier, et du 15 mars au 31 mars. La décision sera prise quotidiennement et diffusée sur le site internet de la Ville à partir de 16 h. En l'absence d'indication contraire, le stationnement demeurera interdit. Les citoyens pourront aussi s'informer sur les médias sociaux ou en téléphonant au 819 821-5858.

Pour que le Service de l'entretien et de la voirie décrète une levée de l'interdiction, il ne faudra aucune accumulation de plus de 5 cm de neige et aucune opération de déneigement, de déglaçage ou d'élargissement des rues.

Guylaine Boutin, directrice du Service de l'entretien et de la voirie à la Ville de Sherbrooke, rapporte que l'interdiction de stationnement sera valide dans l'ensemble de la ville dès qu'une activité de déneigement se déroulera dans un ou l'autre des quartiers. « Une opération de déneigement dure en moyenne cinq jours, donc chaque fois, l'interdiction sera valide pour les cinq jours. Le plus simple pour les citoyens sera de continuer à utiliser leur entrée privée comme s'il y avait une interdiction en tout temps », fait valoir Mme Boutin

Certains élus, dont Julien Lachance et Danielle Berthold, ont craint qu'il soit difficile pour les citoyens de s'y retrouver, entre autres entre le 15 et le 24 décembre, où il n'y aura pas de possibilité de lever l'interdiction. Pourquoi ne pas avoir étendu la période de flexibilité du 15 novembre au 2 janvier, sans exception ? « C'est pour que les citoyens soient bien conscients qu'ils ne doivent pas se fier sur la rue comme place de stationnement. Dans les statistiques de sortie, entre le 15 et le 31 décembre, les activités de déneigement sont beaucoup plus importantes », dit Mme Boutin.

Sherbrooke a comparé les façons de faire des autres villes avant de prendre sa décision. Certaines permettent le stationnement en tout temps, sauf lors des périodes de déneigement. D'autres préfèrent la vente de vignettes pour donner le privilège de stationner dans la rue la nuit. Gatineau a choisi cette option et a réduit de beaucoup les constats d'infraction qu'elle donne pour le stationnement illégal. Pour des raisons légales, Sherbrooke préfère interdire le stationnement d'emblée pour éviter des contraventions aux citoyens qui auraient omis de s'informer.

« Nous avons regardé toutes les avenues. Celle que nous avons choisie nous semblait la plus simple, assure Mme Boutin. Nous n'avions pas beaucoup de demandes pour du stationnement de nuit dans la rue. Nous ne voulions pas mettre en place un monstre au niveau administratif si le besoin n'est pas si important. »

En termes de statistiques, la Ville réalise entre 100 et 300 remorquages chaque année pour libérer la voie lors du déneigement. De janvier à mars, les activités de déneigement sont quasi quotidiennes, ce qui justifie l'interdiction compète de stationnement nocturne durant cette période.

La Ville considère cette nouvelle façon de faire comme un projet-pilote et évaluera les résultats à la fin de la saison froide pour savoir si elle répétera l'expérience. La contravention pour un stationnement illégal dans la rue par une nuit d'hiver s'élève à 42 $.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer