Sherbrooke plus de geeks que jamais!

Des dizaines de jeunes mordus de jeux vidéo... (Spectre Média, Maxime Picard)

Agrandir

Des dizaines de jeunes mordus de jeux vidéo étaient réunis à la cafétéria du Cégep de Sherbrooke cette fin de semaine pour participer à la quatrième édition de La console qui console, un marathon de 24 heures de jeux de toutes sortes.

Spectre Média, Maxime Picard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Plutôt que d'être remplie d'étudiants cassant la croûte, la cafétéria du Cégep de Sherbrooke était, ce week-end, pleine à craquer de geeks, tous fixés à leur écran d'ordinateur et munis de quelques boissons énergisantes afin de déjouer le sommeil.

C'est que l'événement La console qui console, un marathon de 24 heures de jeux vidéo et de jeux de société, avait lieu entre 10h samedi et la même heure le lendemain.

« L'objectif, c'est de développer l'esprit de communauté en Estrie. C'est fait par les gens d'ici, avec les partenaires d'ici, pour les familles d'ici. On redonne tous [les] sous [qu'on amasse] aux organismes de la région, comme Leucan Estrie et le CHAS, qui soutient les jeunes adultes qui ont des problèmes de santé mentale », expliquait Ian Denault, cofondateur de l'événement qui en était à sa quatrième édition.

Cette année, l'activité-bénéfice a été plus populaire que jamais : les organisateurs ont eu de la difficulté à trouver de la place pour tous les joueurs qui souhaitaient prendre part au LAN-party, un tournoi de jeux vidéo où les participants s'affrontent en se connectant tous au même réseau local. Le tournoi du jeu Counterstrike : Global Offensive, qui devait avoir lieu à 23 h samedi, a même dû être annulé.

« Habituellement, notre LAN se remplit graduellement en après-midi, mais cette année, dès 11 h, on était au maximum de notre capacité, indiquait M. Denault. Samedi matin, les portes ouvraient à 10 h, et à 7 h 45, il y avait des gens, des passionnés de jeux vidéo, qui attendaient de pouvoir rentrer et venir jouer avec nous ! Ç'a été un beau problème, et on est déjà en train de penser à comment on va le résoudre pour l'année prochaine. »

« Mais on est plus que satisfaits. L'achalandage est nettement supérieur aux années précédentes », ajoutait-il.

Autres jeux

En plus du tournoi de League of Legends à la cafétéria, les amateurs de jeux de tout âge pouvaient notamment s'amuser avec des voitures téléguidées, des drones, des consoles de réalité virtuelle, du jeu de rôle, des dizaines de jeux de société et des centaines de jeux vidéo.

Au deuxième étage du pavillon 6, les plus nostalgiques pouvaient également se transporter dans le temps en jouant sur des consoles de toutes les époques au musée de la console. La Home Pong, cette console de salon commercialisée en 1975 qui n'offrait que le fameux jeu des deux barres s'échangeant une balle virtuelle, était exposée, en plus des incontournables Nintendo 64, PlayStation et Xbox.

Plus de 5000 $ en prix de toutes sortes - PS4 Pro, Xbox One, jeux de société, cartes Pokémon, drones, planches à roulettes - ont été distribués au hasard parmi les participants.

« Pour un geek comme moi, j'aimerais vraiment pouvoir participer à la journée ! lançait Ian Denault. Comme c'est moi qui l'organise, je cours à gauche et à droite et je n'ai pas le temps de pouvoir le vivre, mais c'est le genre d'événement qu'un geek recherche ! »

Partager

À lire aussi

  • Marathon de 24 heures de jeux vidéo

    Sherbrooke

    Marathon de 24 heures de jeux vidéo

    S'asseoir devant un jeu vidéo ou un jeu de société pendant 24 heures consécutives peut évoquer un véritable supplice pour certains, alors qu'il... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer