Bilan du maire: le point sur les dossiers municipaux

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Le maire Bernard Sévigny a abordé en vrac plusieurs dossiers municipaux à l'occasion d'une grande entrevue avec La Tribune. Il s'agissait d'une occasion de faire le point sur l'avancement des travaux pour plusieurs projets de longue haleine.

L'aéroport de Sherbrooke

« Des mandats ont été donnés. Pierre Harvey, qui est notre démarcheur, a eu un mandat très particulier. Il discute avec des compagnies aériennes. Ce sont des mandats de prospection. Ça devient la condition sine qua non pour la suite des choses. À partir du moment où nous pourrons nous entendre avec une compagnie aérienne, nous pourrons voir la rentabilité. La désignation de l'aéroport est maintenant accessible, bien qu'elle soit basée sur un modèle de recouvrement de coûts. Le plan A serait d'obtenir la désignation purement et simplement. Nous avons déjà eu une entente avec une compagnie aérienne, mais elle est devenue caduque. »

Le train Montréal-Sherbrooke

« Il ne constitue pas une solution de rechange à l'aéroport. On y participe volontiers. S'il y a des opportunités et du financement pour pouvoir le faire, il faut l'explorer. Il y a déjà eu des études qui n'étaient pas concluantes. On y participe, mais ce n'est pas la priorité municipale. Dans l'ordre actuel des choses, le lien aérien demeure une priorité pour la communauté d'affaires. »

Le Musée de l'auto

« Ce n'est pas définitivement mort, mais ce n'est pas un dossier que nous travaillons. »

Le plateau Saint-Joseph

« Dans l'état actuel des choses, il n'est pas question d'agrandir le périmètre. Nous avons discuté de modalités d'adaptation avec un représentant de Costco lorsqu'il y avait une proposition. Depuis, il n'y a pas eu de proposition de Costco. Rien n'a été déposé à la Ville de Sherbrooke. Quand nous en avons discuté, il était question d'adapter le périmètre pour conserver les objectifs du schéma d'aménagement, soit de développer 75 % du plateau avant de l'agrandir. Nous n'avons pas de nouvelles de Costco depuis l'hiver dernier. »

Le déménagement du garage municipal

« Ça fait partie des projets qui sont sur la table. Il n'est pas impossible que nous le reportions. Il y a déjà 7,5 M$ qui ont été réservés dans le budget de l'an dernier. Est-ce que nous adopterons la même orientation cette année ? Il n'y a pas urgence de déménager, même s'il faudra peut-être faire des adaptations en raison des inondations. L'idée c'est de garder nos employés en sécurité. Dans le meilleur des mondes, ce serait de relocaliser, mais nous n'avons pas la capacité financière. »

La scène de la place Nikitotek

« L'objectif est de la maintenir au centre-ville. Il y a quelques scénarios, dans la mesure où le chantier du pont des Grandes-Fourches commence. Il n'y a pas de décision finale pour le moment. »

Le pont des Grandes-Fourches

« Il faut s'entendre avec le ministère des Transports du Québec. Les trois infrastructures dont il est question appartiennent au MTQ : le pont, le passage sous la voie ferrée et l'échangeur. Il faut encore des discussions pour le partage des coûts. C'est très long. En attendant, nous réduisons le poids admissible sur le pont d'année en année. C'est une préoccupation, mais nous ne pouvons pas annoncer grand-chose avant que nous nous soyons entendus sur un partage des coûts. Nous souhaitons que le projet s'inscrive dans un réaménagement urbain. Nous nous sommes assurés d'être maîtres d'oeuvre du chantier. À partir du moment où il y aura une entente, ça devrait aller assez rapidement. »

Le vélo sur le pont Jacques-Cartier

« L'idée n'était pas de valider s'il y avait des cyclistes en octobre, mais plutôt le comportement des automobilistes et la fluidité routière. Nous ne voulions pas le faire en été parce que ça ne tient pas compte de la réalité scolaire et des heures de pointe. Clairement, il faut s'engager sur une voie du développement du réseau cyclable utilitaire. Ça ne peut pas juste rester dans le discours. Il faut que ça s'incarne quelque part dans des décisions qui sont parfois difficiles à prendre, ce qui ne veut pas dire que nous condamnerons une voie de façon définitive. Le bilan du projet-pilote sera rendu public. »

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer