Le maire croit à la stratégie de Well inc. comme pôle entrepreneurial

Le maire Bernard Sévigny croit fortement à la... (Spectre Média, Julien Chamberland)

Agrandir

Le maire Bernard Sévigny croit fortement à la stratégie de développement économique du projet Well inc,. qui vise à développer un pôle entrepreneurial au centre-ville.

Spectre Média, Julien Chamberland

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Well inc., le projet de quartier de l'entrepreneur dans le secteur de la rue Wellington Sud, a fait couler beaucoup d'encre. Il a aussi soulevé beaucoup de points d'interrogation. Quelles sont les prochaines étapes? Qui coordonnera le projet?

Le maire Bernard Sévigny explique que Well inc. constitue une stratégie de développement économique telle qu'il l'a déjà enseignée à l'université et à l'Association des professionnels en développement économique.

« Il y a le volet délibéré où la Ville prend des décisions. On fait des acquisitions. On met sur pied un comité de coordination avec des ressources sur la rue Wellington Sud. Le « comment « s'articulera dans les prochaines semaines. Nous sommes en phase d'acquisition des propriétés. Les démolitions se dérouleront au printemps et des budgets seront votés pour les plans et devis », rapporte M. Sévigny.

« Il faut que ça bouge. Il y a un engagement des partenaires institutionnels et privés. Les partenaires privés, qui n'ont pas encore été annoncés, disaient que la Ville doit donner une indication : si vous posez le geste, nous confirmerons des choses au printemps prochain. Le volet privé, je ne pouvais pas en parler pour des raisons de stratégie. »

Des ressources municipales seront dégagées pour prendre part au comité de coordination. La forme que prendra ce dernier reste à déterminer.

« Il y aura aussi le volet émergent dans lequel les partenaires travailleront leurs projets. Et c'est à eux de les travailler. Ils vont lever leurs propres projets. »

Tout ça demeure bien imprécis. Bernard Sévigny le concède. « Pour chacun des projets, je n'ai pas un état prévisionnel sur cinq ans. Nous sommes plus dans la stratégie. Cette portion se réalisera parce que la Ville s'est commise. Ce n'est pas plus clair que ça et ça ne peut pas être plus clair que ça. »

Concrètement, un plan particulier d'urbanisme sera adopté pour circonscrire la zone du quartier Well inc.« À partir de là, nous pourrons vendre les terrains au privé. Il y a un bâtiment que nous lèverons, dont la propriété restera à déterminer, qui regroupera les partenaires de développement économique dans le même bâtiment. Il reste à déterminer qui sera propriétaire. » La vocation commerciale du premier étage de ces bâtiments serait conservée. « C'est cette mixité-là qui est importante. »

Dans le même sens, il n'est pas question d'évacuer les organismes oeuvrant au centre-ville. « Il y aura un incubateur d'innovation sociale. Ce n'est pas pour rien. Nous ne voulons pas faire de l'embourgeoisement. Nous voulons les intégrer parce que c'est la réalité du centre-ville. La portion sociale est importante. Dans ce type de projet-là, je me demande si nous ne sommes pas les premiers à aborder ce type de question-là. Faire autrement aurait été impossible si nous voulions la participation des partenaires. »

Il faut prévoir entre cinq et dix ans pour voir le quartier se concrétiser. « C'est une stratégie extrêmement porteuse qui nous positionnera comme pôle entrepreneurial au Québec. L'objectif est de créer des entreprises, des emplois de qualité pour que les jeunes restent ici. Je pense que nous avons trouvé un véhicule qui est intéressant : un quartier de l'entrepreneur. »

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer