Opérations à coeur ouvert: risque écarté au CHUS

Le CIUSSS de l'Estrie - CHUS ne figure pas à la liste des hôpitaux qui ont été... (Archives La Presse)

Agrandir

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Le CIUSSS de l'Estrie - CHUS ne figure pas à la liste des hôpitaux qui ont été informés du risque de la présence d'une bactérie dans des appareils utilisés lors d'opérations à coeur ouvert nécessitant une circulation du sang à l'extérieur du corps.

Les patients ayant subi une telle chirurgie, entre novembre 2011 et aujourd'hui, n'ont pas à s'inquiéter, assure l'institution.

Entre novembre 2011 et aujourd'hui, environ 2020 patients ont eu une chirurgie cardio-thoracique à l'Hôpital Fleurimont du CIUSSS de l'Estrie - CHUS, note un communiqué de presse.

«Ils ne courent aucun danger puisque nous n'utilisons par de générateur thermique de la marque Sorin, la marque visée par la contamination», précise-t-on.

Le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) a mis en garde des hôpitaux du Québec sur de possibles contaminations de générateurs thermiques utilisés lors de chirurgies cardio-thoraciques (chirurgies à coeur ouvert) par la bactérie M. Chimaera.

Les générateurs thermiques utilisés à l'Hôpital Fleurimont du CIUSSS de l'Estrie - CHUS pour des chirurgies cardio-thoraciques sont de marque Maquet et les processus de nettoyage et de désinfection des équipements sont suivis rigoureusement, ajoute le centre hospitalier estrien.

On ajoute que l'hôpital de Fleurimont est le seul du CIUSSS de l'Estrie - CHUS à pratiquer des chirurgies cardio-thoraciques.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer