Les Forces simuleront une zone d'urgence à Lennoxville

Samedi, un hélicoptère militaire survolera le territoire sherbrookois... (Archives La Tribune, Maxime Picard)

Agrandir

Samedi, un hélicoptère militaire survolera le territoire sherbrookois à basse altitude.

Archives La Tribune, Maxime Picard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) L'arrondissement de Lennoxville sera le théâtre d'une simulation de zone d'accident qu'on veut fort réaliste, samedi toute la journée.

Les Forces armées canadiennes tiendront un exercice de services d'urgence, de 9 h à 16 h.

Au cours de cet entraînement, un hélicoptère militaire survolera le territoire sherbrookois à basse altitude et sera autorisé à atterrir à certains endroits, annonce-t-on.

Dans le cadre de cet exercice, des patients fictifs seront soignés et évacués en hélicoptère à partir des parcs Atto-Beaver et Optimist vers des installations médicales aménagées sur les terrains de l'Université Bishop's, ajoute la Ville de Sherbrooke dans un communiqué presse.

On précise toutefois qu'aucune arme ne sera utilisée durant cette simulation. Cette simulation se tiendra sur le chemin menant au camping de l'île Marie et n'aura donc aucune incidence sur la circulation.

Les équipes du Service de police de Sherbrooke et du Service de protection contre les incendies de Sherbrooke profiteront par ailleurs de cette activité pour simuler un grave accident.

Hussars

Il s'agira du deuxième entraînement des forces à Sherbrooke en quelques semaines. Au début du mois, le Sherbrooke Hussars avait aussi tenu un entraînement dans les rues de Sherbrooke. De gros véhicules vert camouflage des forces armées avaient été utilisés lors d'un entraînement ouvert au public.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer