Pornographie juvénile: deux accusés libérés sous de sévères conditions

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Deux individus accusés de possession de pornographie juvénile ont été remis en liberté sous de sévères conditions au palais de justice de Sherbrooke. Serge Lavoie, 54 ans, d'East Angus et Daniel Doyon, de Weedon, devront s'abstenir d'utiliser un ordinateur ou tout appareil leur permettant d'accéder à Internet.

Après avoir subi une évaluation psychiatrique, Daniel Doyon, de Weedon, a été déclaré apte à comparaître sous des accusations de possession et d'accession à la pornographie juvénile. Quant à Serge Lavoie, il a été libéré de prison, mercredi, après s'être vu imposer des conditions de remise en liberté.

Les deux individus accusés en lien avec l'accession à la pornographie juvénile ne pourront se rendre dans les parcs ou tout endroit où pourraient se trouver des personnes de moins de 16 ans. Les enquêtes de la Sûreté du Québec se poursuivent dans ces deux dossiers à la suite des perquisitions effectuées aux domiciles des deux individus.

Me Benoit Gagnon défend Daniel Doyon, alors que Me Mélissa Gilbert assure la défense de Serge Lavoie. C'est Me Joanny Saint-Pierre qui représente le ministère public dans ces deux dossiers.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer