Trier ses déchets en milieu de travail

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) La Ville de Sherbrooke profite de la Semaine québécoise de réduction des déchets pour mettre en vigueur son Plan de gestion des matières résiduelles 2016-2020.

Ce plan tient compte des avis reçus lors de consultations publiques qui ont eu lieu à l'automne 2015. Les 18 mesures retenues visent à atteindre l'objectif 2020 de réduire à 450 kg par citoyen la quantité annuelle de déchets envoyés à l'enfouissement.

En 2015, la performance sherbrookoise était d'environ 620 kg par citoyen, selon les informations transmises lundi au conseil municipal. Cette donnée inclut les matières générées par le milieu résidentiel, mais également les industries, commerces et industries (ICI) ainsi que le secteur de la construction, de la rénovation et de la démolition (CDR).

Comme la Ville de Sherbrooke se positionne déjà première parmi les dix plus grandes villes au Québec pour la gestion de ses matières résiduelles résidentielles, fait-elle valoir, le défi consiste maintenant à transposer ces bonnes habitudes de tri dans les milieux de travail et dans les lieux publics.

La Ville, qui démontre un taux de mise en valeur de 70 pour cent pour chacun de ces 12 bâtiments municipaux, entend donner l'exemple en déployant une campagne de sensibilisation à l'intention de ses employés. Elle invite les entreprises et les organismes à faire de même auprès des leurs.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer