Quartier de l'entrepreneur: des précisions «dans les prochains mois»

«La Ville de Sherbrooke ne sera pas maître... (Archives, La Tribune)

Agrandir

«La Ville de Sherbrooke ne sera pas maître d'oeuvre de l'ensemble de la rue Wellington Sud, au contraire, indique Bernard Sévigny. Il faut que ça appartienne à la communauté. L'objectif, c'est de faire en sorte que les partenaires, autant publics que privés, puisse s'approprier le projet et y participer, directement ou indirectement. Sur le plan de l'urbanisme, la Ville reste maître d'oeuvre parce qu'on gère le zonage, mais ça s'arrête là. »

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Jacynthe Nadeau</p>
Jacynthe Nadeau
La Tribune

(Sherbrooke) Le maire de Sherbrooke Bernard Sévigny est confiant que l'ambitieux projet de Quartier de l'entrepreneur, sur la rue Wellington Sud, se mettra en branle rapidement. En commençant par la démolition des immeubles acquis par la Ville pour faire place à ce concept qu'il a comparé à la revitalisation du quartier Saint-Roch à Québec.

« Au cours des prochains mois, il devrait y avoir des précisions apportées par les partenaires qui sont soucieux d'entreprendre ou de réaliser rapidement leur projet », entrevoit le maire.

Pour sa part, la Ville entre en phase de planification et devrait procéder aux appels d'offres pour la réfection du stationnement de la rue du Dépôt.

« La Ville de Sherbrooke ne sera pas maître d'oeuvre de l'ensemble de la rue Wellington Sud, au contraire, continue M. Sévigny. Il faut que ça appartienne à la communauté. L'objectif, c'est de faire en sorte que les partenaires, autant publics que privés, puisse s'approprier le projet et y participer, directement ou indirectement. Sur le plan de l'urbanisme, la Ville reste maître d'oeuvre parce qu'on gère le zonage, mais ça s'arrête là. »

Rappelons que le projet baptisé Well inc. a été présenté avec grand bruit, la semaine dernière, devant la Chambre de commerce de Sherbrooke, en présence d'une quinzaine de partenaires institutionnels. Le projet implique la démolition de cinq bâtiments et la construction de deux édifices où seraient relocalisés plusieurs organismes de développement économique. Le stationnement à étages de la rue du Dépôt sera remplacé par un stationnement plus vaste et la salle de diffusion intermédiaire serait construite en façade de la rue Wellington Sud.

Le maire Sévigny ne se formalise pas, par ailleurs, que le conseiller Robert Pouliot, qui est aussi commerçant sur Wellington Sud, se soit prononcé sur le dossier. « Il avait la responsabilité de faire des vérifications préalables, ce qu'il a fait. Si ses bâtiments avaient fait l'objet d'une approche quelconque, ç'aurait été autre chose. Maintenant ça appartient à chacun des élus, peu importe le projet sur la table, de déterminer s'il est ou non en conflit d'intérêts et dans le doute de consulter. »

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer