Grand chantier pour Wellington Sud

La démolition de cinq bâtiments, la reconstruction du... (Archives, La Tribune)

Agrandir

La démolition de cinq bâtiments, la reconstruction du stationnement à étages de la rue du Dépôt et la création d'un Quartier de l'entrepreneur, voilà le projet majeur de revitalisation du centre-ville déposé au conseil municipal lundi soir.

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) La démolition de cinq bâtiments, la reconstruction du stationnement à étages de la rue du Dépôt et la création d'un Quartier de l'entrepreneur, voilà le projet majeur de revitalisation du centre-ville déposé au conseil municipal lundi soir.

La démolition de cinq bâtiments, la reconstruction du... (Maquette fournie par la Ville de Sherbrooke) - image 1.0

Agrandir

Maquette fournie par la Ville de Sherbrooke

Le Quartier de l'entrepreneur serait circonscrit par le périmètre situé entre les rues Wellington Sud, Aberdeen, des Grandes-Fourches et King Ouest. Pour ce faire, la Ville a procédé ou procédera à l'acquisition de plusieurs bâtiments et puise une somme de 4 M$ à même ses surplus accumulés. Ces derniers atteignent environ 16,9 M$, mais 7,3 M$ ont déjà été réservés pour boucler le budget 2017.

« Nous implanterons la Maison du développement économique, qui regroupera Sherbrooke Innopole, Commerce Sherbrooke, Pro-Gestion Estrie et le Centre de développement économique et communautaire, dans ce nouveau quartier. Il y a d'autres partenaires qui annonceront bientôt des projets sur Wellington Sud. Nous en ferons un lieu où les entrepreneurs trouveront tous les services adaptés à leurs besoins », explique le maire Bernard Sévigny. « C'est un ambitieux projet de développement économique, de développement des communautés et de revitalisation urbaine. »

Concrètement, il s'agira de démolir les bâtiments abritant ou ayant abrité le Studio Sexe, l'Hôtel Wellington, le Pap's, le Pub Irlandais et le stationnement de Taxi Sherbrooke. Des offres d'achat ont été acceptées pour l'Hôtel Wellington, au coût de 1,5 M$, et pour le Pub Irlandais du 42, rue Wellington Sud, pour 250 000 $. Une promesse d'achat de l'ordre de 320 000 $ a été acceptée par un huissier pour l'édifice de l'ancienne auberge de jeunesse Éco-Beat, bâtiment qui serait conservé.

Ces acquisitions totalisent 2,1 M$, ce qui laisse une marge de 1,9 M$ pour les ententes ou les expropriations à venir.

« Les gens du Studio Sexe n'ont pas démontré d'ouverture à une acquisition de gré à gré. À la suite du dépôt officiel du projet, nous rediscuterons avec ces gens pour voir si nous pouvons arriver à une entente de gré à gré, mais si ce n'est pas possible, nous devrons utiliser nos pouvoirs d'expropriation pour les déloger », a expliqué le président du comité exécutif Serge Paquin.

Quant au stationnement de Taxi Sherbrooke, l'enjeu est moins financier que de trouver de nouveaux espaces pour immobiliser les voitures. Des espaces pourraient leur être réservés dans la rue Wellington Sud.

M. Paquin a également fait référence au terrain de l'ancien Maysen Pub. « Nous sommes à obtenir un jugement pour recouvrer la créance venant avec les frais de démolition. Ensuite, il y aurait une vente en justice. »

Le stationnement à étages serait quant à lui démoli et agrandi pour augmenter l'offre et de nouveaux bâtiments seraient construits en façade de la rue Wellington de manière à améliorer le cadre bâti. La reconstruction du stationnement était nécessaire et aurait dû être réalisée au coût de 7 M$.

La salle de diffusion intermédiaire, prévue près de la voie ferrée, demeurerait voisine du Centre des arts de la scène Jean-Besré, mais aurait maintenant pignon sur la rue Wellington Sud. Un nouveau lien pour les piétons et les automobiles relierait la rue du Dépôt à la rue des Grandes-Fourches.

Le développement du quartier se réalisera sur plusieurs années et devrait positionner Sherbrooke comme une ville entrepreneuriale. Il vise la densification par une masse critique de joueurs-clés en entrepreneuriat et en innovation. Il rassemblera le milieu des affaires, les investisseurs, les institutions d'enseignement, les ressources de soutien en développement économique, et les incubateurs d'entreprises.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer